29/08/2012

Retour du virus en toute indépendance

Il y a très exactement un an, au moment de ma démission du PDC qui flirtait selon moi de beaucoup trop près avec l'UDC, un journaliste de la Tribune de Genève m'avait encouragé à créer mon blog.

Il aura donc fallu un an pour me décider à faire le pas. Une année durant laquelle je me suis bien rendu compte que le virus de la politique n'était pas complètement mort! Il faut dire que les enjeux genevois sont de taille cet automne: rues piétonnes, nouvelle Constitution, élection complémentaire au CA de la Ville de Genève. Il y a de quoi réveiller un virus qui dort, mais en toute indépendance (d'où le titre de mon blog) cette fois-ci, puisque je n'ai plus d'étiquette politique, même si, évidemment, je n'ai pas renié les valeurs qui me sont chères dont celles de la responsabilité individuelle et de la solidarité collective. A suivre.

Les commentaires sont fermés.