12/09/2012

Osons les rues piétonnes!

Dans dix jours, le sort fait au projet des 50 rues piétonnes en Ville de Genève sera connu. Bien malin celui qui peut prédire le résultat de ce vote, alors qu'il devrait être évident que le OUI l'emporte facilement.

En effet, qui peut, entre autres, être contre libérer des aires de jeu pour les enfants, protéger sa santé en améliorant la qualité de l'air et en diminuant le bruit, augmenter le nombre de terrasses, favoriser le commerce de proximité, rendre plus sûrs les alentours des écoles, sécuriser les déplacements des personnes à mobilité réduite, favoriser la mobilité douce? Qui n'a jamais apprécié les zones piétonnes qu'il a traversées en Suisse et à l'étranger?

Et pourtant face à toute cette liste, non exhaustive, des avantages aux rues piétonnes, qui plus est à l'essai pour un an ce qui permettra de faire des aménagements si nécessaire, les opposants se déchaînent avec des arguments populistes. A les entendre, c'est la chaos assuré en matière de circulation, alors que les rues qui seront piétonnes ont été choisies pour justement éviter que cela soit le cas! Ce sont les mêmes qui pendant des années ont bloqué la voie TPG sur le Pont du Mont-Blanc qui donne pourtant satisfaction à tout le monde! Quant à l'argument de la désertion des rues piétonnes le soir, créant des zones d'insécurité, il faudrait alors aller jusqu'au bout de l'argument et faire tourner dans les quartiers les voitures 24h sur 24!  

Le projet soumis à votation a le grand mérite de poser une question fondamentale: dans quelle direction voulons-nous aller à Genève en matière de qualité de vie? Poser la question, c'est y répondre: osons les rues piétonnes le 23 septembre!

 

Commentaires

Tout est dit!
Votons OUI le 23 septembre!

Écrit par : David Rochat | 12/09/2012

Tout le monde est pour toutes les qualités que vous citez au 2eme paragraphe...

Et c'est exactement ce que ces 50 rues piétonnent ne fourniront pas car il s'agit d'un patchwork heteroclite a travers lequel passeront quand même tpg et livraisons (dommage pour les enfants) et ou les charmantes terrasse ne pousseront pas par miracle. De plus le trafic contraint de parcourir des zizag bouchonnés degradera d'avantage la qualité de l'air.

De plus il ne s'agit pas d'un vote de principe sur le choix d'une vision, mais bien d'un projet precis (et mauvais) à 5 million.

Écrit par : Eastwood | 13/09/2012

OUI, OUI, OUI, OUI et OUI !!!!

Écrit par : Sandro Minimo | 13/09/2012

Les commentaires sont fermés.