19/09/2012

Contrevérité

Depuis que ma candidature indépendante, sur la liste 5 "Responsabilité individuelle & Solidarité collective", est connue, il est devenu usuel pour une partie de mes adversaires d'affirmer que ma candidature renforce les chances du candidat de l'UDC.

Ceci est une contrevérité!

En effet, le bloc UDC-MCG, en supposant qu'il se mobilise pleinement, représentait aux dernières élections 23% de l'électorat. Or, il faudra au minimum 33% des voix pour être élu le 4 novembre au Conseil administratif de la Ville de Genève. Cherchez l'erreur!

Si le candidat de l'UDC est élu, cela signifiera donc qu'une partie des électrices et électeurs de l'Entente aura voté pour lui. Si tel devait être le cas, il faudra alors en conclure que le candidat de l'Entente n'était pas suffisamment rassembleur et ne pas me faire porter la responsabilité de cet échec !

Mais cette question est très hypothétque, puisque je me présente pour être élu, et je crois sincèrement que c'est possible, et non pas pour affaiblir telle candidature ou renforcer telle autre !

Les commentaires sont fermés.