11/11/2012

A propos de décence

Les « alertes google », qui permettent de savoir si quelque chose a été dit ou écrit sur vous,  sont parfois peu...alertes. C’est ainsi que j’ai reçu ce matin seulement un message m’apprenant que j’avais eu « l’honneur » le 29 octobre dernier d’être le sujet d’un article publié sur le blog du député PLR Pierre Weiss intitulé « Didier Bonny et les râteliers » (http://pierreweiss.blog.tdg.ch/archive/2012/10/29/didier-...).

J’étais bien évidemment au courant de ce texte. J’avais dans un premier temps décidé de ne pas y répondre. Mais « l’alerte google » de ce matin m’a fait changer d’avis en raison des événements qui se sont déroulés cette semaine suite aux propositions d’économie du PLR (en fait, d’après mes informations, il n’y aurait pas eu de discussion sur ces propositions avec tous les députés PLR…) pour le budget 2013 de l’Etat.

En effet, sur son blog M. Weiss parle de mon éventuelle accession à la députation, du fait que je n’en ai pas parlé pendant la campagne (mais quel rapport cela pouvait-il bien avoir, ce d’autant plus que le candidat de l’Entente m’avait dit ne pas vouloir démissionner pour justement ne pas me laisser sa place…) et de l’indécence qu’il y aurait à siéger, « en toute légalité » précise-t-il tout de même, en étant élu « grâce à ceux que je me suis mis à combattre ».

Précisons ici que si je deviens effectivement le premier des « viennent ensuite », c’est grâce aux très nombreuses voix extérieures qui ont, dans une large mesure, compensé les biffages qui étaient nettement au-dessus de la moyenne en ce qui me concerne. De ce point de vue là, il ne serait donc pas indécent d’accepter de devenir député. Mais pour l’instant la question ne se pose pas.

Et puis, je n’ai pas de leçon à recevoir sur la « décence » de la part d’un député qui, cette semaine, a fait la proposition de multiplier par 15 la taxe personnelle ! Je déciderai le moment venu si je siège ou non au Grand Conseil en toute…indépendance.

Commentaires

Monsieur,
Pourriez-vous m'expliquer comment vous pouvez prétendre siéger "en toute légalité" alors que la loi l'interdit aux cadres supérieurs ainsi qu'aux proches collaborateurs d'un conseiller d'Etat...ce que vous êtes en tant que directeurs d'établissement? Je me réjouis de votre réponse mais...
publierez-vous ce commentaire ou ma question restera-t-elle lettre morte?

Écrit par : Duval | 11/11/2012

Monsieur, vous avez en son temps reçu une réponse du bureau du Grand Conseil suite à votre interpellation à mon sujet. Il vous a été répondu que je pouvais siéger "en toute légalité" en tant que cadre supérieur, puisque pour qu'il y ait incompatibilité il faut être cadre supérieur ET proche du Conseiller d'Etat, ce qu'un directeur d'établissement primaire n'est pas. Vous n'avez pas accepté cette réponse,c'est votre problème. Mais j'ai bien compris qu'en me prenant comme cible, vous visiez la fonction de directeur d'établissement que vous combattez quand bien même vous êtes à la retraite depuis qu'elle existe. Votre opposition est donc idéologique. Je ne le prends par conséquent pas personnellement. En ce qui me concerne, le débat sur cette question est clos, puisque tout a été dit.

Écrit par : Didier Bonny | 11/11/2012

Monsieur,
Je vous remercie pour votre message, j'avoue que je n'y croyais pas trop.
Accepterez-vous ce commentaire encore puisque le débat n'est pas tout à fait clos pourtant. A l'époque, le bureau du GC a arrangé les choses à sa façon en interpétant l'article de loi tel un pretidigitateur.
Car, franchement dites-moi ou vous voyez un ET dans les différents points de l'article 21? A vous entendre, il faudrait donc mettre des ET entre chacun d'eux, ce qui rendrait cet article complètement incohérent, vous en conviendrez.

Art. 21 Incompatibilités

1 Sont incompatibles avec le mandat de Député les fonctions :
a) de Conseiller d’Etat et de Chancelier d’Etat;
b) de Collaborateur de l’entourage immédiat des Conseillers d’Etat et du chancelier d’Etat;
c) de collaborateur du service du Grand Conseil ;
d) de cadre supérieur de la fonction publique;

Écrit par : Duval | 11/11/2012

Les commentaires sont fermés.