17/11/2012

Une barre difficile à franchir

Dans 11 mois auront lieu les élections au Grand Conseil et au Conseil d’Etat. Pour plusieurs partis, le quorum va être très difficile à atteindre. Il est en effet malheureusement resté fixé à 7% dans la nouvelle Constitution. Mettre la barre à 5% aurait permis à des « petits » partis d’avoir une chance d’avoir des élus et d’ouvrir un peu plus le jeu démocratique. La majorité ne l’a pas voulu pour éviter de perdre du pouvoir, quand bien même cela pourrait un jour se retourner contre des partis appartenant à cette majorité et qui sont tout proches du quorum dans certaines communes…Mais il ne sert à rien de refaire le débat,  il faut donc faire avec ce quorum à 7%.

Le Parti Pirate, les Verts libéraux, le PBD et, pourquoi pas, un mouvement indépendant, ont très peu de chance en l’état d’atteindre cette barre des 7%. Vont-ils dès lors se contenter de déposer une liste pour se faire (un peu) connaître en espérant des jours meilleurs (la législature va durer à présent 5 ans…) ou jouer les wagonnets d’une quelconque entente ? N’auraient-ils pas meilleur temps de voir, dans un premier temps, si suffisamment de valeurs sont partagées entre eux ? Puis, si tel est le cas, de s’unir et de déposer une liste commune (avec les logos de chacun) intitulée, par exemple, « Ensemble au centre », à l’instar de ce qui se fait à l’extrême gauche, pour tenter d’atteindre cette fatidique barre des 7% ?

Les dernières élections fédérales ont démontré qu’il  y avait un électorat pour le centre. Or, il n’y a plus de partis à Genève qui occupent cette place en raison des alliances qui obligent les partis proches du centre à se positionner à droite ou à gauche. Il y a peut-être là une opportunité à saisir au centre pour les « petits » partis afin de ne pas seulement participer aux élections de 2013, mais pour y viser également une représentation  pour les 5 prochaines années.

Commentaires

Bonny vous êtes un doux rèveur.

Écrit par : chauiffat | 18/11/2012

Les commentaires sont fermés.