10/01/2013

Toujours en sursis

Hier soir, à 19h 30, un journaliste de "20 minutes" m'appelle pour m'apprendre que la commission des droits politiques n'a toujours pas statué sur ma compatibilité ou non pour la fonction de député.

Le journaliste me demande si je veux réagir à cette nouvelle. Je lui réponds que je ne connais pas le pourquoi de ce nouveau report, rappelons que j'ai annoncé le 5 décembre que j'acceptais de siéger, mais qu'il est peut-être dû au fait que l'avis de droit demandé il y a 5 semaines n'a pas encore été remis à la commission à cause des fêtes de fin d'année. J'ajoute que si ce n'est pas la raison, alors je ne comprends pas très bien. Je termine en lui disant que s'il souhaite en savoir plus, c'est à lui de mener l'enquête. Ce qu'il a fait, puisque je lis dans l'édition de ce jour du "20 minutes" que la commission est bel et bien en possession de cet avis de droit.

Alors, pourquoi la commission n'a-t-elle pas statué sur ma compatibilité? Je suppose que c'est parce qu'elle a reçu cet avis de droit, et d'autres documents comme mon cahier des charges qui m'a été demandé par la commission, en début de séance. Il faut donc logiquement laisser le temps aux commissaires de lire avec toute l'attention voulue la documentation reçue.

La décision devrait par conséquent être prise mercredi prochain...à moins d'un nouveau rebondissement. A suivre.

Les commentaires sont fermés.