30/01/2013

Journal d'un député indépendant (1)

Je vais jusqu'à la fin de la législature rendre compte régulièrement sur ce blog de mes activités de député indépendant, et notamment de mes votes, comme je l'ai annoncé dans mon texte « De la compatibilité à la prestation de serment » http://independance.blog.tdg.ch/archive/2013/01/26/de-la-....

C'est ainsi qu'après ma prestation de serment, j'ai participé à ma première séance de député indépendant sans bien évidemment avoir pu la préparer, ce qui ne m'a toutefois pas empêché de voter sur les trois objets discutés ce soir-là après avoir écouté attentivement les débats.

Le premier point concernait  le Plan d’actions P+R 2011-2014 qui a été renvoyé au Conseil d’Etat par une majorité qui ne le trouve pas à son goût, car pas assez développé ou profitant en premier lieu aux frontaliers (MCG, UDC, PLR). J’ai voté contre ce renvoi avec l’Alternative et…le PDC.

Le deuxième vote consistait a approuvé le plan directeur du réseau routier 2011-2014, ce qui fut  fait à une large majorité, seul l’UDC s’y opposant.

Enfin, le dernier objet traitait des prestations communales complémentaires aux prestations cantonales. Un sujet que je connais bien pour l'avoir étudié et défendu à de nombreuses reprises dans le cadre de la commission sociale de la Ville de Genève durant mes 14 ans de Conseil municipal. Je suis même à l'origine de la dernière augmentation en date de leur montant.

Les socialistes souhaitaient que cette possibilité de prestations communales complémentaires soient inscrites dans la loi suite au différend qui avait opposé François Longchamp, qui voulaient les supprimer au nom de l'équité entre les citoyens  genevois (mais où est l'équité, par exemple, en matière fiscale entre les communes ?), à Manuel Tornare, ce dernier ayant finalement obtenu gain de cause devant la justice.

Il s’agissait donc par ce vote d’entériner ce que la justice avait décidé. Ce qui aurait dû, de mon point de vue, apparaître comme une simple formalité a finalement débouché sur un vote négatif, les socialistes ne pouvant compter que sur l’appui du MCG, de quelques rares Verts et de ma voix.

Prochaines séances du Grand Conseil les 21 et 22 février avec, peut-être, le vote du budget 2013. A suivre.

Les commentaires sont fermés.