05/03/2013

Mme Kunzler tient-elle à sa réélection?

Beaucoup de choses ont été écrites sur le résultat étonnant, pour moi en tout cas, mais c'est sans doute parce que je préfère le vélo aux transports publics, de l'initiative 146.

Le peuple ayant toujours raison, il faut donc à présent que les politiques mettent en application les demandes des initiants telles que formulées dans le texte de l'initiative en essayant de gommer la magistrale erreur du tarif des 19-25 ans. On n'est plus à cela près en terme de manque à gagner pour les TPG et donc également pour l'Etat.

Ces changements, selon l'initiative, doivent entrer en vigueur dans deux mois. Or, Mme Kunzler annonce dans l'édition du Courrier du lundi 4 mars qu'ils auront plutôt lieu en...décembre!

Question: Mme Kunzler tient-elle vraiment à être réélue cet automne?

Si tel est bien le cas, elle serait bien inspirée de faire en sorte que les demandes exprimées clairement par les citoyennes et citoyens genevois ce week-end soient rapidement mises en place, sinon...

Commentaires

S'il y a juste un problème pour appliquer l'IN dans les 2 mois et c'est la faute.... à l'AVIVO.

En effet, l'IN introduit le tarif 1/2 pour les enfants et les seniors qui a un prix différent du 1/2 pour "porteur de l'abo 1/2"... sauf que pour cela il faut ajouter un bouton sur les anciens automates, que derrière ce bouton il faut une carte informatique, ... bref : impossible à faire en 2 mois à moins de ... ne mettre que des nouveaux distributeurs qui n'acceptent pas la carte à bonus et son 10% de rabais.

Une initiative si mal pensée, si mal écrite (erreur sur les jeunes, non compatibilité avec tarifs CFF, carte journalière de 1 heure, indication dans la loi de tarif TPG et non UNIRESO, ...) ne peut en aucun cas être mise en vigueur en 2 mois par la faute, encore une fois, des initiants eux-mêmes.

Écrit par : toto | 05/03/2013

Sauf que passer d un texte mal écrit et interpretable par la loi à son application ce n'est pas de la tarte. Sans compter que la droite n en voudra pas car elle devra accepter d augmenter la part de subventions. On attend les propositions très constructives du MCG...
Bienvenu dans le monde impitoyable.

Écrit par : Jacqueline Roiz | 05/03/2013

Son itw aujourd'hui dans la Julie est une faute politique.
A force de s'affaiblir, elle va finir sous la barre.
Qu'elle persiste, s'entête et présente en fin de législature son bilan.
On a bien réélu Unger et Beer. C'est dire si on fait peu de cas des bilans.

Écrit par : droz | 05/03/2013

Les commentaires sont fermés.