15/03/2013

Journal d'un député indépendant (5)

PLR-MCG-UDC, même combat !

Au terme de cette première journée de débat sur le budget 2013 du canton de Genève, la droite (qui osera encore dire que le PLR est au centre droit ?!) et l’extrême droite ont voté une coupe linéaire de 2% pour avoir un budget équilibré (- 100 millions).

Les conséquences de ce vote sont catastrophiques, notamment, pour le DIP qui voit son budget amputé de 34,7 millions avec comme conséquence la plus spectaculaire la suppression de 483,7 postes d’enseignant pour la rentrée scolaire 2013 !

Ceci signifie également une baisse de 6,2 millions pour la sécurité publique, 1,9 million pour les gardiens de prison et 2,5 millions pour le pouvoir judiciaire. Bel auto goal de la part de ceux qui ne jurent que par plus de justice et de sécurité ! Quand on le leur fait remarquer, ils répondent qu’en cas de besoins avérés, il y aura toujours la possibilité de voter des crédits complémentaires à la commission des finances.

Mais de qui se moque-t-on ?

On se moque de la population en lui faisant croire à l’équilibre budgétaire pour ensuite voter en catimini des « rallonges ». Cette politique, l’Alternative, le PDC, qui a osé se démarquer de son allié PLR, et moi-même l’avons dénoncée sans relâche au cours des débats de jeudi.

Que nous réservera  la journée de vendredi ? La majorité retirera-t-elle son amendement au cours du troisième débat ? Il est permis d'en douter, tant elle a paru déterminée. Le troisième débat aura-t-il tout simplement lieu, le Conseil d’Etat pouvant renoncer à le demander ? Dans ce cas, la décision serait reportée en avril. Avec la possibilité pour le Conseil d’Etat de venir devant le Grand Conseil avec des amendements moins catastrophiques que cette baisse linéaire de 2% ?

Réponse vendredi matin à partir de 8 heures.

Les commentaires sont fermés.