25/04/2013

Un budget, enfin! (journal d'un député indépendant 10)

La raison l'a emporté sur la démagogie et le populisme de l'UDC et du MCG. Notre canton a donc enfin un budget. Un budget déficitaire de 31 millions voté par 69 oui (Entente, Alternative et moi) contre 21 non du bloc populiste.

Ce vote est le résultat d'une prise de conscience du PLR et du parti socialiste de leurs responsabilités gouvernementales. Les premiers ont fait le deuil du dogme de l'équilibre budgétaire sur cet exercice et les seconds ont retiré leur projet de loi sur la suspension du bouclier fiscal en signe de bonne volonté, soit exactement ce que j'avais demandé de faire lors d'une de mes interventions au deuxième débat! On aurait pu ainsi s'éviter ce troisième débat, mais on ne refait pas l'Histoire.

Ces gesticulations politiques ont crée beaucoup d'inquiétude, notamment dans les milieux de la sécurité et de l'enseignement, pour aboutir à un exercice comptable qui sera au bout du compte bénéficiaire, selon les propos de M. Hiler.

Mais en période électorale, l'occasion était trop belle de monter sur ses grands chevaux, quitte à perdre de vue l'intérêt général. Ce que n'ont pas fait les Verts, le PDC et le député indépendant que je suis.

Les électrices et électeurs sauront-ils en tirer les conclusions qui s'imposent l'automne prochain? Réponse le 6 octobre.

Les commentaires sont fermés.