02/08/2013

Un "ciment national" aux allures de sable de plage

Les clichés ont la vie dure, très dure même !

A chaque fois qu’une votation se profile sur l’armée, on nous ressert toujours le même plat, à savoir que l’armée est un facteur essentiel à la cohésion nationale, le ciment sans lequel la Nation s’écroulerait. Hugues Hittpold, conseiller national, n’a pas échappé à ce syndrome de « suissitude » en déclarant dans la Tribune de Genève des 31 juillet et 1er août que « l’obligation de servir est l’un des ciments de la Suisse ».

Comment peut-on aujourd’hui encore faire une telle déclaration alors que seulement 52% des conscrits sont incorporés à l’armée et qu’à peine un tiers d’entre eux accomplissent leurs jours de service militaire ? Faut-il préciser qu’il s’agit quasiment exclusivement de la gente masculine au passeport à croix blanche, ce qui au final représente un ciment aux allures de sable de plage ?

Le service militaire obligatoire est dépassé.

Il doit être remplacé par un engagement de tous les citoyens, y compris donc des citoyennes, au service de la collectivité, qu’il soit militaire ou civil. Un service obligatoire à la communauté, valeur essentielle du « bien vivre ensemble », qui pourra alors cette fois-ci être élevé au rang de « ciment national ».

 

 

Commentaires

Y il a un autre point essentiel que vous oubliez: La seule question est, veut on une armée de milice, ou une armée professionnelle ?

Parce que en ce bas monde, tous les pays ont une armée. Si ce n'est pas la leur, c'est celle d'un autre. Et vous le savez.

Écrit par : Eastwood | 02/08/2013

L'armée Suisse est nécessaire à moins que vous préfériez une armée étrangère en Suisse ! Lorsque l'on sait que, lors de l'invasion de la Hongrie par l'armée rouge en 1956, le PS encourageait et soutenait cette intervention on peut s'attendre à tout. L'armée doit être obligatoire pour tout les jeunes^. Pour les jeunes étrangers réfractaire à la naturalisation pour éviter de servir le pays, il faut trouver une solution afin qu'ils servent également. L'armée permet de lier des liens indestructibles pendant de longues années. La camaraderie existe et doit être encouragée. J'ai accompli mes obligations militaires et, bien que je n'aimais pas ça, je ne le regrette pas.

Écrit par : Larry Klette | 03/08/2013

Une armée professionnelle pour la Suisse.
Cela évitera bien des morts, des vies perdues alors que nous ne sommes plus en guerre depuis des centaines d'années.
Des meurtre avec l'arme militaire et des suicides également.
L'armée tue.

Sans parler des coûts énormes.
Beaucoup de nos voisins l'ont fait d'ailleurs.
Même un pays géant qui fait des guerres, pourtant ils restent une nations extrêmement forte et dominante sur le monde.

J'ai lu un truc sur le blog d'une élue PLR qui d'ailleurs n'a pas publiée mon commentaire: elle dit que l'armée rend responsable.
Faux, c'est la loi qui rend responsable et dès 18 ans.

Google: armée suisse accident
Environ 354'000 résultats / certes certains sont hors du sujet de recherche, un 120 minutes de couleur 3.
Cela fait beaucoup quand même pour un pays neutre, sans guerre depuis bien des siècles.

@Larry Klette: Obligatoire, mais soyons réaliste, l'armée refuse de + en + de jeunes chaque année. Beaucoup désireront la faire, j'en connais. Dont vous d'ailleurs, vu que vous le dites? Que pensez vous des suicides a l'armée, les consommations excessive d'alcool et/ou des produits stupéfiants interdits? Avez-vous connu des cas?

Écrit par : Steve ROECK | 05/08/2013

Les commentaires sont fermés.