09/09/2013

Série de l'été, dernier épisode GSG et FEA

Dixième et dernier épisode de cette série estivale un peu particulière dans laquelle j’ai décidé, afin que les électrices et électeurs qui le souhaitent puissent connaître mes prises de position, de publier ici-même mes réponses aux questionnaires que les candidates et candidats au Conseil d’Etat, mais également dans une moindre mesure celles et ceux au Grand Conseil, reçoivent de tous horizons.

Après celles adressées à la Société pédagogique genevoise (1), à l’Association Transports et Environnement (2), à l’association pour la danse contemporaine (3),  au Touring Club Suisse (4), à PRO VELO (5), à l’Association pour une Meilleure Ecole (6),  au Parti Evangélique (7), à la Fédération genevoise des associations lesbienne, gay, bi et trans (8), à 3 Fédérations (FEGEMS, FGC et Fégaph), une association (EXIT) et un groupe d’intérêt (site 1905.ch) (9), voici donc la fin de la série avec le Groupe sida Genève et la Fédération pour l’Expression associative.  

Groupe sida Genève - Nouveau logo.jpg

1. Pour étendre l’interdiction constitutionnelle des discriminations aux relations entre personnes privées, l’État de Genève devrait-il intervenir auprès du Conseil fédéral et du Parlement fédéral pour demander une loi générale interdisant "toute discrimination du fait notamment de son origine, de sa race, de son sexe, de son âge, de sa langue, de sa situation sociale, de son mode de vie, de ses convictions religieuses, philosophiques ou politiques ni du fait d'une déficience corporelle, mentale ou psychique" ?

OUI. Le Grand Conseil pourrait aussi le faire en utilisant son droit à adresser une résolution à l'Assemblée fédérale.

2. Les tests de dépistage du VIH devraient-ils être gratuits?

OUI. Il est évident que l'argent ne devrait pas être un frein pour se décider à faire un test du VIH.

3. L’État de Genève devrait-il financer un nouveau "Projet Ecoles" visant à la prévention dans les écoles genevoises, par des témoignantes et témoignants séropositifs, des infections transmissibles et des discriminations liées au statut sérologique ?

OUI. En réactivant ce projet, l'Etat de Genève ferait d'une pierre plusieurs coups: une prévention pour le VIH et pour les autres IST qui touchent de plus en plus les jeunes, mais aussi une sensibilisation à la discrimination dont sont encore beaucoup trop souvent victimes les personnes séropositives.

4. Si vous étiez élu ou élue, voteriez-vous l'augmentation dès 2014 de la contribution du Canton pour la solidarité internationale de +0.1% par an, pour atteindre le 0.7% du budget de fonctionnement du Canton en 2018, notamment pour venir en aide à des pays où le taux de prévalence du VIH est élevé ou sans accès aux traitements essentiels pour la survie des malades du sida ?

OUI. Il est essentiel de venir en aide aux pays à forte prévalence du VIH. Les personnes séropositives qui suivent leur traitement n'étant plus contagieuses, il est dorénavant possible de briser le cercle vicieux de la contamination!

5. Les personnes séropositives devraient-elles être contraintes à systématiquement dévoiler leur statut séropositif ?

NON. La protection de la sphère privée est un droit garanti par la Constitution fédérale.

6. Le mandat des contrats de prestations 2013-2016 de prévention de la transmission du VIH a été élargi pour inclure toutes les IST. Le montant du subventionnement total a par contre diminué de 4.5%  par an pour la même période 2013-2016, soit CHF 246'740 de moins. Pensez-vous que la réduction de la subvention se justifie ?

NON. La diminution de la subvention ne se justifiait pas car, d'une part, les infections au VIH ne diminuent pas à Genève, c'est même le contraire mais probablement en raison d'un meilleur dépistage et, d'autre part, l'Etat a ajouté dans le contrat de prestations du Groupe sida Genève l'ensemble des IST ou comment faire plus avec moins…

top_droite.jpg

1. Pensez vous que les associations jouent un rôle important dans la société civile genevoise et qu’elles peuvent pallier aux carences de l’Etat ? OUI.

2. Etes-vous favorable au soutien du monde associatif par des appuis financiers et/ou logistiques en lui permettant d’exercer pleinement ses activités? OUI.

3. Pensez-vous que la Maison Internationale des associations ait une utilité sociale et politique dans le canton de Genève ? OUI.

4. Seriez-vous favorable au nouveau projet de la Fondation pour l'Expression Associative qui veut agrandir et mettre en conformité Minergie + la Maison Internationale des associations ? OUI.

5. Dans le cas où vous seriez élu-e, seriez-vous prêt à faire participer le canton au financement de ce projet en votant un financement ? OUI.

 


(1) http://independance.blog.tdg.ch/archive/2013/07/07/serie-...
(2) http://independance.blog.tdg.ch/archive/2013/07/07/serie-...
(3) http://independance.blog.tdg.ch/archive/2013/07/21/temp-9...
(4) http://independance.blog.tdg.ch/archive/2013/07/24/temp-1...
(5) http://independance.blog.tdg.ch/archive/2013/08/04/temp-c...
(6) http://independance.blog.tdg.ch/archive/2013/08/08/temp-c...
(7) http://independance.blog.tdg.ch/archive/2013/08/11/serie-...
(8) http://independance.blog.tdg.ch/archive/2013/08/18/serie-...
(9) http://independance.blog.tdg.ch/archive/2013/08/24/temp-c...

 


 

Les commentaires sont fermés.