11/10/2013

Sexisme à l'envers versus sexisme à l'endroit

Homme libre accuse le Parti Pirate de faire du « sexisme à l’envers » en appelant à voter pour les candidatures féminines au Conseil d’Etat. Et d’ajouter que « s’il n’y avait que des femmes en lice, il voterait pour 7 femmes. » Outre le fait que cette hypothèse est de la science fiction probablement encore pour longtemps, j’en doute fortement. Les écrits d'Homme libre, le bien nommé, m’apparaissent en effet souvent empreints d’une misogynie certaine, mais peut-être que je n'y comprends rien.

Quoiqu’il en soit, par sa prise de position, le Parti Pirate a simplement voulu rendre attentif l’électorat qu’il y avait un risque qu’il n’y ait aucune femme dans le prochain gouvernement. Elles ont déjà été peu nombreuses à être élues au Grand Conseil dimanche dernier (tableau paru dans la Tribune de Genève de ce jour).

 

photo.PNG

Est-ce qu’on peut alors simplement d’un revers de main balayer cette possibilité ? Bien sûr que non ! Que 52% de la population puisse ne pas être représentée au Conseil d’Etat va bien au-delà d’une simple question de « discrimination par le sexe » ! Ce serait un très mauvais signal pour notre démocratie et une régression évidente en terme d'égalité.

Quant à l’argument soi-disant « massue » d’Homme libre qui est de dire « qu’on ne saura pas si elles ont été élues pour leurs idées, leurs compétences ou leur sexe », il est, pour reprendre le qualificatif qu’il emploie à l’égard du Parti Pirate, « grave ».

Comment peut-on en effet mieux savoir si un homme est élu pour ses idées, ses compétences ou son sexe ?! C'est sans doute ce que l'on pourrait qualifier de "sexisme à l'endroit" et il a encore de beaux jours devant lui...


PS: je n’ai pas perdu mon indépendance en adhérant au Parti Pirate, un parti qui laisse une grande liberté d’expression à ses membres.

 

Commentaires

"il y avait un risque qu’il n’y ait aucune femme dans le prochain gouvernement"...et alors? Vous vous enfoncez! Ca n'enlève rien à la pertinence de tous les commentaires postés sur votre précédent billet, relisez-les ça évitera de vous les resservir ici.

Écrit par : Duval | 11/10/2013

Vous suspectez les électeurs et les électrices d'avoir voté pour des hommes parce qu'ils sont hommes? C'est ce qui ressort de vos propos, et c'est incompréhensible. Y a-t-il eu un complot? Une consigne? Pas à ma connaissance, Mais de la part de votre parti, oui, il y a une consigne. Une consigne qui s'étale sans scrupule. Vous devriez vous méfier du retour de bâton: un vote pour les hommes. Le genre de consigne que vous donnez pourrait générer un tel réflexe, sans plus de scrupules que vous n'en avez.

Oui, dans certains partis il y a plus de candidatures masculines que féminines. Ce qui n'empêcherait pas les femmes de voter pour des femmes parce qu'elles sont femmes si elles le souhaitent, suivant votre logique, logique qui signifierait que pour avoir 52% d'élues actuellement il faut que chaque moitié de la population vote pour son sexe. Donc plus forcément pour des idées, pour un parcours, pour une géographie (commune d'origine par souci p.e. de proximité), pour un âge, etc. Même au MCG il y aurait eu moyen d'avoir la moitié de femmes élues. A croire que les femmes votent pour des hommes si elles le veulent, pas pour un communautarisme de genre. Et en forçant les choses, votre consigne vise à corriger le vote des femmes en amont, vote qui n'a pas l'heur de plaire à votre parti. Décidément les femmes votent mal!...


Certains ont appelé à voter pour des candidats jeunes. Le corporatisme fait des dégâts. Les communautarismes sont à la mode, n'est-ce pas?

On peut aussi estimer qu'il y a trop de profs ou d'avocats, pas assez de caissières de supermarché. C'est aussi important que les sexes, non? On peut faire des quotas pour tout. Le mieux serait de faire une liste calculée au millimètre, avec seulement 100 candidats. Il n'y aurait plus besoin de voter. La démocratie serait enfin débarrassée du libre choix.
:-)

Vous faites implicitement un procès d'intention aux élus hommes, car vouloir à tout prix une représentation tendant vers la parité ferait supposer que les hommes ne prennent pas en compte les intérêts des femmes. Pouvez-vous le démontrer?

Si EàG avait placé 5 femmes pour 5 hommes dans ses dix premiers de listes, cela ferait déjà 2 femmes de plus. Mais eux, champions de la parité numérique, se sont débrouillés pour placer 7 hommes dans les 10 premiers... La parité vue sous leur angle est un jeu de dupes.

Vous essayez de défendre votre grand-écart UDC-PS, mais comment voulez-vous que l'on vous accorde du crédit?


Maintenant pour ce que vous dites à mon propos: "Les écrits d'Homme libre, le bien nommé, m’apparaissent en effet souvent empreints d’une misogynie certaine, mais peut-être que je n'y comprends rien.", c'est dans la droite ligne des stigmatisation très à la mode chez les fascistes. "Si tu veux abattre ton chien dis qu'il a la rage". Ce n'est pas la première fois que vous stigmatisez. Je m'abstiendrai d'en dire plus mais je pense que vous me comprenez...

Je vote pour des femmes et pour des hommes depuis longtemps. Aucun problème. Et pas de comptes à vous rendre.

"... mais peut-être que je n'y comprends rien." En effet.


Pour terminer, vous n'êtes plus indépendant au sens politique, vous êtes dans un parti. Pourquoi jouez-vous ainsi sur les mots? Nous ne sommes pas tout-à-fait idiots, vous savez.

Écrit par : hommelibre | 12/10/2013

Les commentaires sont fermés.