16/10/2013

Le PDC, le PS et les Verts seuls intéressés par la lutte contre l'homophobie?

Les jeunes homosexuel-le-s font deux à cinq fois plus de tentatives de suicide que la population hétérosexuelle, victimes de cette homophobie qui fait des ravages parfois jusque dans l'entourage immédiat de ces jeunes qui sont rejetés par leur famille. Conscient de ce problème, le Grand Conseil a voté dernièrement la motion 2092 « Homophobie : la lutte contre les discriminations doit s’institutionnaliser !».

Le DIP a pris ses dix dernières années cette question de la lutte contre l’homophobie très au sérieux, puisqu’il a engagé une chargée de mission à 40% pour traiter de ce sujet et soutenu de nombreuses actions de sensibilisation que l’on trouve énumérées dans les considérants de la motion 2092.

Au moment où le président du DIP va bientôt passer la main, il est primordial que cette politique volontariste de lutte contre l’homophobie soit poursuivie. Le vote de la motion 2092 va dans ce sens, mais cela ne suffit pas. Il faut également à la tête du DIP une personne qui soit convaincue du bienfondé de cette politique.

C’est pourquoi, la Fédération LGBT organise demain soir un débat avec des candidat-e-s au Conseil d’Etat intitulé « Politiques LGBT : où veut aller Genève ? »

Thierry Apothéloz (PS), Serge Dal Busco (PDC), Antonio Hodgers (Vert) et Anne Emery-Torracinta (PS) participeront à ce débat et auront donc l’occasion de donner leur vision sur cette question. Les autres candidat-e-s n’ont soit pas répondu à l’invitation, soit l’ont déclinée « ayant d’autres engagements ».

D’où l’interrogation suivante : les candidat-e-s du PDC, du PS et des Verts sont-ils les seuls à s’intéresser aux politiques LGBT ?

 

Débat photo.jpg

 

 

 

 

 

Commentaires

Il faut parler en terme d'Entente représenté par Monsieur Dal Busco. Donc, il ne manque que le groupe MCG-UDC. D'ailleurs, le PLR a envoyé un message qui sera lu, transmis par Mafame Rochat.

Écrit par : Alban Kouango | 16/10/2013

Les hommes se suicident réellement 3 fois plus que les femmes. Victimes de la misandrie ambiante?

Écrit par : hommelibre | 16/10/2013

Les commentaires sont fermés.