23/10/2013

La magie de l'image

"Gravity" m'a-t-il envoyé ce soir au septième ciel comme le titrait la Tribune de Genève du jour? Ce film qui raconte l'histoire d'une mission spatiale chaotique avec deux acteurs seulement, est donc sorti sur les écrans aujourd'hui. J'ai déjà eu l'occasion de le voir ce soir. Impressions à chaud.

D'un point de vue cinématographique, "Gravity" en met plein la vue et la 3D est ici un plus indéniable. Les images sont superbes, la technique incroyable, l'ambiance étouffante, on s'y croirait! Les deux acteurs, Sandra Bullock et George Clooney, sont crédibles dans leur rôle.

Alors? Que demander de plus? Et bien une histoire qui soit un peu moins cousue de fil blanc, un peu moins "américaine". On ne s'ennuie certes pas durant le film, qui dure moins d'une heure trente, et ce n'était pas gagné d'avance. Le sujet est spectaculaire, mais il est traité de manière, si j'ose dire, intimiste, ce qui pouvait représenter un risque de longueurs. Il n'en est rien, mais il s'en faut de peu. Les rebondissements ne manquent pas, mais ils sont malheureusement pour la plupart prévisibles, comme la fin d'ailleurs.

Mais l'intérêt du film est ailleurs: la magie de l'image qui, dans ce film, atteint des sommets! Vive le septième art!

Commentaires

Hum je ne l'ai pas encore vu mais j'espère que le but est aussi de faire passer le message sur le syndrome de Kessler et ses conséquences (http://en.wikipedia.org/wiki/Kessler_syndrome).

Écrit par : anirul | 25/10/2013

Les commentaires sont fermés.