05/11/2013

À qui le septième siège?

En cette fin de campagne, ce n'est pas de savoir qui seront les premiers au classement dimanche qui retient l'attention, mais bien qui d'Isabel Rochat, de Luc Barthassat et de Thierry Apothéloz restera sur le carreau.

5 sièges sont selon moi d'ores et déjà attribués: Pierre Maudet, François Longchamp, Serge Dal Busco, tous les trois en raison de leur excellent score au premier tour, Antonio Hodgers, qui est perçu comme un centriste ce qui est un grand avantage dans ce genre d'élection, et Anne Emery-Torracinta parce que c'est la seule candidature féminine qui ne fait pas, à juste titre, débat.

À l'autre bout, Céline Amaudruz est trop profilée à droite et sa candidature n'est pas vraiment prise au sérieux, à tort ou à raison. Éric Stauffer apparaît plus comme un empêcheur de tourner en rond qu'un véritable dirigeant. Quant à Mauro Poggia, malgré son excellent score du premier tour, il ne devrait pas faire mieux que neuvième emporté par la polémique, déplacée mais qui aura son effet, sur son appartenance à la religion musulmane, et surtout sur son discours peu clair sur les frontaliers et l'appartenance à un parti qui n'arrive pas à faire taire les personnages peu reluisants qui le composent, comme Denis Menoud.

Reste donc 3 candidats pour 2 sièges. L'expérience de Thierry Apothéloz en tant que conseiller administratif de la deuxième commune la plus peuplée du canton et au sein de l'Association genevoise des communes est un avantage. Luc Barthassat peut compter sur le vote de la campagne et une popularité certaine. Quant à Isabel Rochat, elle est la seule "survivante" des libéraux et elle a eu le courage il y a 4 ans, que n'ont pas eu ces messieurs, de reprendre la police, ce qui lui vaut la sympathie d'une partie de l'électorat. Ce n'est toutefois sans doute pas suffisant. Il ne serait donc pas vraiment surprenant qu'une seule femme siège au gouvernement ces cinq prochaines années.

Alors, 2 PLR, 2 PDC, 1 vert et 2 socialistes élus dimanche? Plus que cinq jours pour le savoir!

Commentaires

"...Antonio Hodgers, qui est perçu comme un centriste ce qui est un grand avantage dans ce genre d'élection...
Je ne crois pas que les genevois aient la mémoire si courte, plus précisément son engagement corps et âme pour l'altermondialisme et l'idée de bobbies parlementaires pour entourer les manifestants il y a dix ans lors des manifestations anti G8 n'ont pas été oubliés de tous!

Écrit par : ambroise mangeat | 05/11/2013

Salut Didier!

Merci pour le pronostic, mais petite remarque de l'enseignant à l'enseignant: "que non pas eu ces messieurs" s'orthographierait mieux avec "n'ont pas", n'est-il pas? ;) A+,

Écrit par : seb | 05/11/2013

C'est corrigé! Merci :-)!

Écrit par : didier bonny | 05/11/2013

On devrait plutôt dire à qui les deux derniers sièges, car selon moi cinq sièges sont pratiquement attribués, Pierre Maudet, François Longchamp, Serge Dal Busco, Anne Emery-Torracinta et Mauro Poggia. Nous différons Monsieur Bonny et moi sur le cinquième siège. Reste donc Antonio Hodgers, Thierry Apothéloz et Luc Barthassat pour les deux derniers sièges.

Alors 2 PLR, 1 PDC, 1 MCG et 2 SOC élus dimanche? Plus que cinq jours pour le savoir Monsieur Bonny!

Écrit par : jacques joray | 05/11/2013

Les commentaires sont fermés.