08/11/2013

La déclaration d'amour d'Eric Stauffer aux fonctionnaires

A 48 heures de l’élection au Conseil d’Etat, les candidats abattent leurs dernières cartes pour convaincre les indécis de voter pour eux. Eric Stauffer vient de sortir celle de « fonctionnaires, je vous aime » en tirant à boulets rouges sur son blog sur la décision du Conseil d’Etat sortant de bloquer l’annuité 2014.

J’ai eu l’occasion de livrer ici-même  mes interrogations sur cette décision et elles rejoignent, sous une forme moins polémique, en partie celles du candidat MCG. La déclaration d’amour du candidat Stauffer aux fonctionnaires est-elle sincère ? Il est permis d’en douter si l’on se rappelle des débats de ce printemps sur le budget 2013.

En effet, le MCG, allié avec l’UDC et dans un premier temps avec le PLR, avait voulu voter une baisse linéaire de 2% du budget ce qui aurait eu des conséquences catastrophiques, notamment au niveau des postes dans la formation et la sécurité, et entrainé inévitablement une péjoration des conditions de travail des fonctionnaires. On ne peut donc pas vraiment appeler cela un soutien à la fonction publique !

Que celles et ceux qui seraient tentés de prendre pour de l’argent comptant les propos d’Eric Stauffer au sujet des fonctionnaires n’oublient donc pas cet épisode budgétaire du printemps 2013. Il en dit long sur la politique à géométrie variable du MCG.

 

Commentaires

Etonnamment Eric ne semble pas disposer à publier mon commentaire où je relevais l'incohérence (pour ne pas dire le foutage de g...) de certains qui se permettent de s'auto-octroyer un joli +25% sur leur indemnités et dans le meme temps ne semblent rien voir d'anormal à geler les annuités des fonctionnaires sous prétexte qu'on manque d'argent pour financer de "nouvelles prestations prioritaires".

Soit l'Etat manque à ce point d'argent et on gèle tout pour tout le monde, soit l'argent est là et on ne gèle rien. Question de cohérence, d'éthique et d'honneté.

Pour le reste je vous rejoins sur "fonctionnaires je vous aimes" de facade pour en pas dire de circonstance... (qu'est-ce qui faut pas faire pour essayer d'atteindre le CE mon pauvre Eric...)

Écrit par : Pierre Roche | 08/11/2013

Les promesses n'engagent que ceux qui les croient.

Écrit par : Amusé | 08/11/2013

Et hier soir le MCG a voté l'urgence sur le blocage des annuités ! Qu'on se le dise !

Écrit par : mathias Buschbeck | 08/11/2013

Chers amis lecteurs, je ne vous suggère qu'une chose: lisez le blog d'Eric Stauffer.
Vous êtes assez intelligent pour comprendre qu'un magistrat en place (le CE actuel) peut faire toutes les déclarations intempestives qu'il veut. C'est le parlement qui aura finalement le dernier mot, voire même la population en cas de referendum.
Depuis le 6 octobre dernier, la députation MCG compte plus de la moitié de fonctionnaires ou retraité de la fonction publique parmi ses députés. Si Eric Stauffer annonce que le parlement trouvera une majorité pour défendre la fonction publique, c'est parce qu'il sait qu'il peut compter sur le groupe MCG pour refuser de couper dans les annuités des fonctionnaires. Il sait aussi que la députation MCG forte de ses 20 membres saura créer des majorités pour soutenir la fonction publique.
De l'autre côté, toi, Didier Bonny ancien député,tu n'as jamais participé à aucun travaux de commission. En plénière, tu ne pouvais ni prendre part à la discussion, ni voter sur les affaires traitant de la fonction publique en raison de l'article 24. On constate aujourd'hui que ton entêtement à vouloir occuper un siège du grand conseil a finalement porté un grave préjudice à la défense de la fonction publique en la circonstance.
Alors cher Didier, je pense qu'il serait temps que tu consacres tout ton temps à la direction de ton établissement comme la population te l'a clairement demandé le 6 octobre.

Écrit par : J-F Girardet | 08/11/2013

Les commentaires sont fermés.