27/11/2013

Une répartition intelligente et constructive

Le Conseil d’Etat élu a donc procédé à la répartition des départements. Répartition qui,  à chaud, semble plutôt bien pensée et tient compte des compétences des un(e)s et des autres. Le futur Collège gouvernemental a de plus fait preuve d’intelligence.

En effet, en confiant un département imposant à Mauro Poggia, comprenant de plus un thème cher au MCG, l’emploi, il démontre ainsi qu’il entend donner une place pleine et entière au  seul représentant de « la nouvelle force ».  Cela est la preuve que les sept élu(e)s ont entendu, que cela plaise ou non, la volonté exprimée dans les urnes par une partie de la population qui a clairement dit qu’elle voulait des changements. 

A présent que le futur Conseil d’Etat a donné un signal constructif, il n’y a plus qu’à espérer que le Grand Conseil saura à son tour privilégier, au moins dans un premier temps, histoire de voir ce dont ce nouveau gouvernement est capable, l’intérêt général aux intérêts partisans. A suivre.

P.S. Anja Wyden, la chancelière, ne subira pas le sort de Mmes Künzler et Rochat puisqu’elle reste en place. Une bonne décision qui ne plaira toutefois pas à certains commentateurs qui se sont acharné sur elle, comme sur Mmes Künzler et Rochat d’ailleurs, au cours de la législature qui vient de se terminer…

Commentaires

Monsieur Bonny, je ne pense pas que Monsieur Hodgers soit compétent pour le DALE. Le PLR qui l'a fait élire sera responsable, pour ma part de cette belle cacade qui s'annonce.

Écrit par : jacques joray | 27/11/2013

Concernant Anja Wyden. Parlez d'acharnement si vous le voulez, mais les faits sont tétus.

En tant que Chancellière d'Etat, elle est responsable de la Chancellerie et donc de ces nombreux couacs ces derniers mois.

Vu la gravité des (multiples!) dysfonctionnements dans n'importe quelle entreprise ou meme Etat digne de ce nom, elle aurait dû assumer son incapacité à mener à bien les fonctions de la Chancellerie et se retirer d'elle-meme.

Non seulement elle ne l'a pas fait, mais en plus le CE n'a pas pris ses responsabilité en lui indiquant la sortie.

Écrit par : Pierre Roche | 28/11/2013

Les commentaires sont fermés.