04/12/2013

Confiance à la jeunesse

 

baptiste.jpgLe Parti Pirate Genevois a élu lundi soir au poste de président Baptiste Mesot, 21 ans. Il a également arrêté ses prises de position pour les votations du 9 février. En mettant à sa tête un jeune, le Parti Pirate a mis très concrètement en pratique le fait qu’il est un parti tourné vers l'avenir et qu’il souhaite poursuivre sur la dynamique des dernières élections au Grand Conseil dans la perspective des municipales du printemps 2015.

Baptiste Mesot sera épaulé par un comité renforcé composé d’Alissia Devenoges,  Daniel Ceszkowski, Didier Bonny, Valentin Bonny (encore plus jeune que le président !), Alexis Roussel, Guillaume Saouli, Sébastien Schopfer, Parvez Sualeheen et Will van Gulik, président sortant.

Au cours de cette assemblée, le Parti Pirate a pris position sur les objets cantonaux ainsi que sur celui de la Ville de Genève soumis en votation le 9 février prochain. Il recommande de voter :

- NON à la révision de la Loi sur l'Accueil de la Petite Enfance (le Parti Pirate est membre du comité référendaire)

- OUI à la révision de la loi générale sur les zones de développement
- OUI à la délibération du Conseil municipal de la Ville de Genève, autorisant la vente de Naxoo.

En ce qui concerne les objets fédéraux, le Parti Pirate Suisse recommande de voter :

- OUI au financement et à l’aménagement de l’infrastructure ferroviaire
- NON à l’initiative « Financer l’avortement est une affaire privée »
- NON à l’initiative « Contre l’immigration de masse »

Les commentaires sont fermés.