06/01/2014

Barazzone sur les traces de Blocher

Le double mandat entre un poste à un exécutif à plein temps et celui de parlementaire national est-il compatible ? Les statistiques qui ont été publiées dans les journaux dominicaux tenteraient à prouver que tel n’est pas le cas.

Blocher.jpgEn effet,  si Christoph Blocher a été  le parlementaire le moins présent en 2013 en ne participant qu’à deux votes sur trois, il est suivi dans ce classement peu glorieux par Oskar Freysinger, Conseiller d’Etat valaisan, et Lorenzo Quadri, membre de l’exécutif de Lugano.  Le ministre valaisan obtient même la première place pour la session d’hiver où, d’après le site politnetz.ch, il n’a voté qu’une fois sur deux.

Concours de circonstances ? On peine à le croire quand on découvre queBarazzone.png lors de cette même session d’hiver le tout fraichement élu Guillaume Barazzone, également Conseiller administratif à plein temps de la Ville de Genève, a manqué un tiers des votes…

Blocher n’a qu’à bien se tenir, il pourrait rapidement être détrôné de sa place de numéro 1 !

Commentaires

il falait s'y attendre de la part d'un politicien qui ne vise que l'augmentation de ses revenus
le pire c'est qu'avec son age il va rester longtemps en place

Écrit par : pralong | 06/01/2014

Quels revenus? Puisqu'il va reverser ses jetons de présence à la ville !
Et puis ce n'est pas très scientifique comme comparaison, sachant qu'il a siège 1 semaine.
Attendons deux sessions complètes avant de conclure.

Écrit par : Bertrand Buchs | 06/01/2014

Hééé mais ça m’intéresse moi ça !!! Je peux avoir d’autres infos s’il-vous-plait ? Merci beaucoup

Écrit par : afps et asaf | 07/01/2014

Les commentaires sont fermés.