09/01/2014

Le degré zéro du journalisme

zéro.jpgLire tout et n’importe quoi, c’est la marque de fabrique du GHI. Mais cette semaine, le sommet (enfin, on ne peut jurer de rien !) est atteint avec l’article sur « La liste noire des établissements scolaires à problème », le degré zéro du journalisme.

Mélangeant allègrement l’enseignement primaire avec l’enseignement secondaire, le soutien de la hiérarchie avec le surmenage, la mise en place des directeurs d’établissement scolaire au primaire avec une liste composée uniquement d’établissements scolaires…du secondaire (!), c’est du tout grand n’importe quoi ! Sans compter que cette étude n’a pas encore été rendue publique et qu’on n’en connaît donc pas les tenants et aboutissants.

Cela n’a bien évidemment pas empêché André Duval de se précipiter sur son clavier pour pourfendre une fois de plus les directeurs de l’enseignement primaire alors que ce ne sont que des établissements du secondaire qui sont sur cette « liste noire »…Passons, l’obsession rend aveugle, c’est bien connu.

Attendons donc la publication complète de cette enquête, à l’instar de la Conseillère d’Etat qui ne s’exprimera pas avant, pour en savoir plus et renvoyons l’auteure de cet article à…l’école !
 

Commentaires

Permettez-moi de vous dire que vous faites preuve d'une sacrée mauvaise foi!
L'article en question est très clair. Si la 1ère partie concerne en effet le secondaire, la 2ème partie concerne clairement les directeurs du primaire, c'est d'ailleurs le passage que je reprends sur mon blog.
Mais je comprends bien votre réaction....comment pourriez-vous être objectif sur ce coup.
Bref, votre billet est symptomatique...

Écrit par : Duval | 09/01/2014

En effet, l'article (page 5 du GHI) explicite bien une fausse "liste noire" de l'enseignement PRIMAIRE.
Plus précisément il est écrit par Mme Cabamel :"Dans l'enseignement primaire, le SSP dresse une liste d'établissements qui ont enregistré des témoignages inquiétants. Parmi eux, on trouve par exemple : le Bois-Caran, le Foron, les Grandes-Communes, l'ECG Henry-Dunand, le Collège Voltaire ou encore le Collège De Candolle..."
Le Collège Voltaire fait évidemment partie de l'enseignent secondaire supérieur, sans citer les Collèges Calvin ou Rousseau !
Comme tout le monde le sait bien, le GHI est surtout utile pour les petites annonces immobilières (le pont Hans-Wilsdorf serait-il à vendre ?... à l'éternel Décaillet de nous rassurer !).

Écrit par : Pierre-Ph. Chappuis | 10/01/2014

Les commentaires sont fermés.