15/01/2014

Prendre les électeurs pour des idiots

idiots.pngLe hasard a voulu que je reçoive en même temps l’enveloppe pour les votations du 9 février et celle de naxoo m’annonçant le changement de mon fournisseur de télévision numérique.

Or, les électrices et électeurs de la Ville de Genève doivent se prononcer  sur la vente par la Ville de Genève de ses actions naxoo qui fait l’objet d’un référendum !  En d’autres mots, on me demande en tant qu’électeur de la Ville de Genève de donner mon avis sur un objet qui est…sans objet, puisque dès le 28 janvier mon contrat avec naxoo sera résilié automatiquement ! Mais de qui se moque-t-on ? Des électrices et électeurs de la Ville de Genève assurément qui sont mis face à un non choix.

En effet, refuser la vente reviendrait à faire de naxoo une coquille vide, puisque ses clients seront passés chez un autre fournisseur. Pas forcément d’ailleurs chez l’acheteur désigné, c’est en tout cas le choix que j’ai fait, car ne pas mentionner dans la lettre que l’on est en droit de refuser ce nouveau contrat est proprement scandaleux.

Il ne reste donc plus qu’aux électrices et électeurs de la Ville de Genève une seule solution : voter massivement blanc en montrant ainsi que les prendre pour des idiot-e-s  a ses limites !

Commentaires

Le référendum Naxoo a un point commun avec le référendum contre l'accord FATCA, qui vient d'échouer, les choses sont jouées bien avant le choix, ou pas, du Peuple.
Les conditions générales d'une grande banque suisse de ce début d'année (Art. 9, al. 3, nouveau) font mention de FATCA.

Concernant la vente de Naxoo.
Cablecom, c'est l'entreprise qui vous facturera 1,50 Frs la facture papier et 1,89 Frs les frais pour paiement au guichet de la poste.
Les anciens clients de Naxoo qui ne connaissent pas internet, ni les factures électroniques par Email, ni les virement électronique, apprécieront!

Pour rappel notre parti, le parti pirate genevois, en assemblée générale extraordinaire, après consultation et vote de ses membres, recommande de voter OUI a la vente.

J'avais vivement recommandé et choisit le non.
Meme s'il est vrai que c'est une décision qui reste difficile a trancher pour l’Électeur.
Votez blanc ne veut pas dire grand chose.

Espérons que le bénéfice de cette vente servira aux genevois, s'ils acceptent la vente, pour créer par exemple un réseau internet gratuit pour tous les habitants de la ville.

Sachez que Cablecom propose une connexion "free" internet gratuite pour les clients du raccordement câblé mais avec un débit faible qui reste suffisant pour internet et lire des Email...
www.upc-cablecom.ch/fr/raccordement-cable/tout-sur-le-cable/

Écrit par : Steve Roeck | 15/01/2014

Sur la méthode, oui, il y a à redire, mais sur le fond, Naxoo ne sera pas une coquille vide, car la valeur de Naxoo n'est pas ses abonnés (vu les offres Swisscom et la fibre optique les clients Naxoo seraient, même sans ce courrier, en diminution et donc par définition volatiles donc sans valeur) mais le fait qu'elle possède des kilomètres des câbles.

Si le vente de Naxoo est refusée, Naxoo louera ces lignes à Cablecom et cela vaut quelques millions...
Certes, une partie du personne ne serait plus nécessaire, mais Naxoo ne serait de loin pas une coquille vide.

Écrit par : Philippe C. | 16/01/2014

@Monsieur Bonny il est bien de prendre conscience d'un fait établi depuis longtemps par nombre d'électeurs /rire
Mais il y a mieux quand on sait la nouvelle forme d'esclavage réservée à la classe la plus impotente qui doit courir à la recherche de containers pour jeter des sacs poubelles/dans un autre canton je tiens à le préciser/ transformant ainsi l'électorat en rats de laboratoire

Écrit par : lovsmeralda | 16/01/2014

Dans l'argumentaire, il me semble qu'il y a qqch qui cloche. Il est dit que la Ville ferait une bonne affaire, car elle a payé les actions 2,3 millions et les revend plus de 50 millions. Ainsi donc tout le câblage, les km de câbles n'auraient coûté que 2,3 millions? J'ai de la peine à y croire. Beaucoup de peine.

Instructif le message d'accueil sous forme de popup. Qui contrôle Naxoo AUJOURD'HUI?

http://www.naxoo.ch/accueil.aspx

Le site déjà en mains de cablecom?

Vive la démocratie! L'économie n'est pas démocratique. Une preuve de plus.

Écrit par : Johann | 16/01/2014

@Johan,
je ne connais pas les détails financiers de Naxoo, mais on peut imaginer que la Ville a acquis des parts dans Naxoo, lorsque le réseau était "petit" * et que l'extension de ce réseau qui vaut actuellement plusieurs dizaines de millions à été payé par... les abonnés qui ont permis de la construire avec les bénéfices engendrés.

En schématisant la Ville à joué au Business Angel avec Naxoo et en récolterait maintenant les bénéfices.

Écrit par : Philippe C. | 16/01/2014

@Philippe C.

Je suis bien d'accord avec vous. Vous êtes très "lucide" :)
La Ville a joué son rôle de soutien à une technologie émergente. Aujourd'hui, il est temps pour elle de se retirer (ce n'est après tout pas son rôle) en engrangeant un coquet bénéfice. Elle pourra s'en servir pour ses vraies missions.

@Johann
Naxoo aimerait offrir plus de services que le simple câble (internet haut débit, TV HD, enregistrement, replay, téléphone), mais elle n'en a pas les moyens. Ses clients migrent donc petit à petit chez Swisscom. La seule solution (décidée bien avant le référendum): sous-traiter à Cablecom.

Vendre Naxoo à cablecom, c'est:
- Offrir une vraie alternative à Swisscom, ce qui permettra de faire baisser les tarifs et d'augmenter les prestations grâce à une saine concurrence.
- Donner un avenir aux employés Naxoo qui, sans çà, verront leurs clients partir
- Sortir la Ville de cette société commerciale dans laquelle elle n'a plus rien à faire.

Mais il faut voter OUI! Sinon, comme le sujet n'intéresse pas grand monde, Ensemble à Gauche risque que réussir son petit jeu et tout remettre en cause (on perdrait donc des années et sans doute tous les emplois...)

Écrit par : Lucide | 26/01/2014

@Lucide

J'ai déjà évoqué les raisons qui feront que je voterai NON ! dans le blog suivant de Bonny, ne vais donc pas me répéter et vous vous trompez lourdement en disant que personne ne s'intéresse au sujet.

De plus, je trouve particulièrement de mauvaise foi que de dire que les gens n'auront pas d'autre alternative que Swisscom, car tous les opérateurs sont déjà prêts à faire leurs offres après l'installation de la fibre.

La ville a joué son rôle de soutien à Naxoo avec l'argent de qui ? Du contribuable !

Qui aujourd'hui se voit obligé de force et sans son consentement d'acheter du nouveau matériel, dépendre d'un nouvel opérateur qui selon ma voisine qui n'est toujours pas rentrée et à qui je ne peux demander dans l'instant les chiffres exacts, voit son abonnement doubler de prix, avec de plus sa chaîne préférée et la plus regardée manquante...

Tout ceci avant que l'accord ne soit donné par votation.

Lucide, vous n'êtes pas si lucide si vous pensez que tous ces gens qui ont été victimes de cette vente forcée vont voter oui. Ils sont fort nombreux, car ils ont été abusés.

Sans parler de Léman Bleu qui y perd de sacrées plumes.

Quant aux emplois, ils vont licencier à tour de bras les nouveaux rois assis sur un trône qui ne leur appartient pas encore.

Vendez le reste de notre patrimoine si vous voulez aux américains, la majorité leur appartient déjà.

Écrit par : Jmemêledetout | 26/01/2014

@Jmemêledetout

Bcp d'imprécision et d'amalgame dans vos remarques...

1. Je n'ai pas dit qu'il n'y avait pas d'autre alternative. J'ai dit que la vente de Naxoo offrait une "vraie alternative". Les autres pourraient sans doute le faire, comme vous dites "après l'installation de la fibre". Mais Naxoo peut le faire tout de suite.
2. Evidemment que la Ville a investi avec l'argent du contribuable.. Tout ce qu'elle fait est financé de cette manière. Et c'est très bien qu'elle l'ait fait. Et c'est aussi très bien qu'elle engrange aujourd'hui les bénéfices pour se consacrer à ses missions plus fondamentales.
3. Il ne s'agit pas d'"acheter" un nouveau matériel. Le changement de boitier est dû à des raisons techniques de compatibilité mais celui-ci est remplacé gratuitement. Il n'y a pas d'obligation d'acheter de nouveaux services.
4. Le changement de boitier n'est pas lié à la vente et donc n'a rien à voir avec la votation.
5. Pourquoi parlez-vous de Léman Bleu? Naxoo n'est plus actionnaire de Léman Bleu depuis longtemps.
5. Emploi. C'est un peu facile d'affirmer ce genre de chose. La réalité est bien différente: la Ville a exigé des garanties pour minimiser les licenciements éventuels. Mais si Naxoo peut se développer comme elle le souhaite, il n'y a aucune raison que des licenciements aient lieu. C'est le contraire qui est vrai: faute de pouvoir offrir le service que les usagers souhaitent, Naxoo fait face à un exode de clients. C'est plutôt cela qui est un danger pour l'emploi.
6. "Vendez le reste de notre patrimoine si vous voulez aux Américains". Je vois que vous ne faites pas dans la dentelle! Tout d'abord, Naxoo n'est pas une régie publique, mais une SA privée avec un but commercial et lucratif. De quels Américains parlez-vous? Upc Cablecom est une société européenne dont le siège est en Angleterre.

Bref, si vous pensez voter non pour ces raisons, ce sont de mauvaises raisons.
Moi je fais confiance à nos élus et au conseil municipal et je voterai OUI.

Écrit par : Lucide | 26/01/2014

Encore faudrait-il que les électeurs résident à Genève soient concernés.

Hors ceux-ci ne sont ni suisses ni concernés.

Comment remettre l'église milieu du village?

Écrit par : pierre à feu | 26/01/2014

votons-nous encore à Genève pour nos compatriotes, des suisse?

Écrit par : Pierre à feu | 26/01/2014

@Lucide

Cablecom appartient à Lyberty Global US, via sa filiale Lyberty Global Europe

Liberty Global est un leader mondial de télévision par câble et satellite américain, propriétaire en Europe, Japon, Australie, Amérique latine de nombreux fournisseurs d'accès, dont Cablecom.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liberty_Global

Si vous aimez l'idée qu'un tel cartel étranger prenne tout le marché suisse par voie de conséquence, c'est le but d'un cartel que d'empêcher la concurrence, moi pas.

Pour ce qui est des garanties données à la ville, elles consistent à "ne pas" licencier plus de 10 % des employés pendant 5 ans, ce qui représente 50 personnes, soit la moitié des employés de Naxoo. Quelle garantie !

Après cela, il n'y a plus aucune garantie du tout.

Pour ce qui est de Naxoo et de Léman Bleu, c'est ici :

http://citoyenspourlajusticepublique.blog.tdg.ch/archive/2014/01/03/privatisation-de-naxoo-et-de-leman-bleu-251491.html

La ville va vendre les parts qu'elle possède sur Léman Bleu via la vente de Naxoo.

Je vous laisse imaginer la survie possible de cette TV.

Lucide, non, non, vous n'êtes pas lucide. La mondialisation est en route jusque dans nos cables et une petite TV locale :-)

Personne ne voit le danger à la Ville ? Bah non, ils se frottent les mains en pensant faire de l'argent rapide pour combler les trous de leur mauvaise gestion.

Cordialement néanmoins.

Écrit par : Jmemêledetout | 26/01/2014

Les commentaires sont fermés.