07/05/2014

Incitation à la haine

images3U0KFQK8.jpgCelui qui compare « l’avancée des droits des personnes homosexuelles et transgenres à la montée du nazisme au siècle dernier » est prochainement attendu à Genève !

En effet, une journée de jeûne et de prières intitulée « The Call – L’Appel Genève » est annoncée pour le 31 mai. Elle devait avoir initialement lieu au BFM qui, depuis, a annulé la réservation. Elle aura finalement lieu à UpTown Geneva. Le rassemblement sera suivi de trois jours d’enseignements et de conférences à l’Ecole de la Réforme et de la Restauration.

Ce mouvement « The Call » a été co-fondé aux Etats-Unis par Lou Engle, prédicateur américain notoirement homophobe et transphobe. Habitué des appels à la haine, ce dernier considère l’homosexualité comme une « tornade satanique qui va détruire l’Amérique ». Il a en outre « encouragé les autorités ougandaises à renforcer la répression des homosexuels dans ce pays », comme montré dans le documentaire God loves Uganda. Si la venue de Lou Engle est confirmée pour les trois jours d’enseignement et de conférences, sa présence ne l'est pas encore pour la journée de jeûne et de prière.

A quelques jours de la Journée internationale du 17 mai contre l’homophobie et la transphobie, la Fédération genevoise des associations LGBT a dénoncé fermement les propos homophobes et transphobes de ce prédicateur du rejet de l’autre en faisant parvenir aujourd’hui un communiqué de presse aux rédactions. Elle a également entrepris d’interpeller les autorités politiques de la Ville et du Canton pour, qu’à leur tour, elles dénoncent ce discours extrêmement dangereux qui incite à la haine et à la violence envers les personnes LGBT. A suivre.

Commentaires

C'est malheureusement une constante des religions la haine et l'intolérance....

Écrit par : Milpa Bagen | 08/05/2014

Tariq Ramadan, officiellement non opposé à la lapidation: "Jésus a sauvé de la lapidation la femme adulère

(l'évangélique "femme adultère")

mais n'a pas condamné la lapidation" (un sien article, Le Monde, paru il y a quelques années), est-il, à Genève comme ailleurs, interdit de conférences?

Il est extrêmement positif, indispensable, d'écouter, d'"entendre" les êtres les plus dangereux pour connaître, analyser leur fonctionnement psychique, notamment, si l'on veut à temps les neutraliser.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 09/05/2014

Les commentaires sont fermés.