27/04/2014

Marre d'entendre parler de la lutte contre le sida?

Qui n'a pas entendu dire que la lutte contre le sida est victime d'un désintérêt grandissant? Qu'elle n'est plus une cause que les Suisses ont à cœur de défendre? Que le grand public est aujourd'hui lassé d'en entendre parler?

Notre rapport d'activités 2013 démontre le contraire: l'adhésion  de nouveaux membres, le soutien de  nombreux donateurs, la fréquentation toujours plus importante de nos sites d'informations, le succès renouvelé de nos événements de solidarité et de sensibilisation sont autant de signes irréfutables que les enjeux liés au VIH/sida sont toujours bien présents dans l'esprit de chacune et chacun.

Le Groupe sida Genève est mobilisé pour l'accès aux moyens de prévention et à la prise en charge médicale, tant pour les populations précarisées que nous côtoyons à Genève que pour celles, plus lointaines, de pays où l'épidémie progresse plus vite que les ressources allouées pour la combattre. Notre adhésion à la Coalition internationale Sida PLUS nous offre l'opportunité de développer des collaborations sur des projets très concrets menés à l'Est et au Sud, où les besoins en la matière sont gigantesques. C’est le cas avec « la Maison de la joie », un orphelinat pour enfants séropositifs situé à Bujumbura au Burundi et dont s’occupe l’ANSS, membre de Coalition Plus.

Dans le contexte actuel, le soutien des collectivités publiques, de nos partenaires régionaux et internationaux ainsi que des Genevoises et Genevois, est plus que jamais crucial dans la mise en œuvre de notre mission. En effet, tout comme les communautés que nous soutenons, nous devons faire face à de nombreuses incertitudes et nous adapter au mieux pour maintenir notre équilibre financier et structurel, défendre les valeurs qui nous sont essentielles et garantir la stabilité de notre programme d'actions.

Pour ce faire, notre association a  la chance de pouvoir s'appuyer sur une forte implication  de son équipe pluridisciplinaire, de celle de nombreux volontaires, que ce soient les personnes accueillies que nous associons le plus possible à nos activités, de l'équipe de bénévoles, investie et mobilisée de façon compétente dans l'ensemble de nos différents domaines d'action et des membres de notre comité, organe de pilotage stratégique garant de notre orientation et de nos principes institutionnels.

En tant que président du Groupe sida Genève, je tiens à exprimer ici à toutes et tous ma satisfaction et ma reconnaissance pour le travail accompli.

Didier Bonny

Texte publié sous la rubrique « Le Mot du président » dans le  rapport d'activités du Groupe sida Genève 2013 qui vient de paraître.

 

Commentaires

C'est ceux qui luttent contre le sida qu'on devrait canoniser à la place des papes et utiliser c'est argent pour les malades qui en ont vraiment besoin.

Écrit par : norbertmaendly | 27/04/2014

Ceux qu'on devrait canoniser sont les scientifiques qui osent répéter que le sida est un syndrome d'immunodéficience et non une maladie due au rétrovirus. Voir la vidéo : Les dix plus gros mensonges sur le sida :
http://www.dailymotion.com/video/xc7mmz_les-dix-plus-gros-mensonges-sur-le_news.
Ainsi, tant qu'il y aura une pareille construction mentale autour d'un virus plutôt que sur les multiples causes possibles de l'immunodéficience, le processus morbide ne peut que se répandre.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 27/04/2014

@Monsieur Bonny On ne peut que compatir cependant l'électorat ne peut plus être au four et au moulin car de plus en plus soumis au stress
du tri des déchets pour sauver celle prise en otage par la Maison Yves Rocher qui a été le premier à comprendre tous l'intérêt à parler de dame nature pour mieux vendre ses produits au nez et à la barbe de Nivéa et d'autres qui ont toujours vendu des produits dignes de confiance et n'ayant jamais pollué l'environnement
On ne peut exiger plus du peuple ce que ces représentants eux-mêmes ne peuvent assumer.Du moins certains partis qui demandent de plus en plus au peuple de courir, pour rien dirait Raymond Devos
Mais vous faites bien d'en parler

Écrit par : lovsmeralda | 28/04/2014

Les commentaires sont fermés.