28/04/2014

Le sexisme et le machisme d'Ueli Maurer

images.jpg

Ueli Maurer  a encore fait une gaffe. Après ses propos « regrettés » sur Didier Burkhalter, le voici qu’il compare les femmes  « à des appareils ménagers hors d’usage et vieux de 30 ans » les mettant au même niveau que les avions de combat que notre ministre de la défense aimerait tant voir remplacer par des Gripen. Son épouse appréciera.

Cette « blague » du Conseiller fédéral UDC, car cela voulait assurément en être une, est on ne peut plus maladroite. Mais comment s’en étonner de la part du représentant d’un parti qui a toujours voulu renvoyer les femmes à leur fourneau ? Elle est révélatrice d’un état d’esprit ancré au plus profond du politicien agrarien : sexiste et machiste. Rien de neuf à cela. Evidemment, on serait en droit de s’attendre à un peu plus de (re)tenue  de la part d’un Conseiller fédéral.

Mais cela fait longtemps qu’il n’y a plus rien à attendre de M. Maurer. 

En automne 2015, le Parlement osera-t-il le remplacer par un politicien du même parti digne de la fonction de Conseiller fédéral ? Ca doit exister même à l’UDC, non ?

Commentaires

Profiter d'un gag maladroit dit par un non francophone qui a reconnu lui-même les mérites de son épouse c'est petit. C'est du même niveau que de discréditer un homme qui aurait eu un geste efféminé. On a encore le droit d'être différent dans ce pays. On est pas encore des machines programmées asexuées à la pensée unique. Un peu de tolérance que diable. Ne faisons pas aux autres les procès que l'on ne souhaite pas qu'ils nous fassent.

Écrit par : norbertmaendly | 29/04/2014

Ce que j'ai lu m'a d'abord irrité puis j'ai entendu l'interview, avec les nuances de la voix et le contexte. Pour celui qui pratique l'humour et l'autodérision, il ne fait aucun doute que le bonhomme respecte sa femme.

Pas de quoi en faire un Emmenthal....

Écrit par : archi-bald | 29/04/2014

Monsieur Bonny, vous avez perdu une bonne occasion de ne rien dire.
Comme archi-bald, j'ai vu l'interview et il faut vraiment être très coincé pour y voir du sexisme.
Mais vous êtes évidemment libre de dire, comme Tartuffe, "Couvrez ce sein que je ne saurais voir"

Écrit par : Lambert | 29/04/2014

La femme-objet, bonne à tout faire, "bête de "somme" (dans tous les sens de ces trois mots)! n'est plus, ainsi, sans vouloir peindre le diable sur la muraille, M. Maurer aurait avantage à se renouveler: "Il nous vient le gai printemps...

Écrit par : Alix | 29/04/2014

La danseuse du Centre "Union Démocratique" en attendant qu'elle soit l'invitée exclusive de Genève à Show , s'est un peu mélangé les ballerines : Bern -Out pour un sinistre de la défonse qui ne vole plus de ses propres ailes depuis bien longtemps.
Decaillet va trouver l'adjectif dans le MCGHI pour remonter le Coucou.
L'Arleistote le bien monté de chez BMW fera Wroum Wroum, cela réveillera le Dormeur Duval.
Les Vieux Observateurs .com

Écrit par : briand | 29/04/2014

Les commentaires sont fermés.