12/05/2014

Nouvelle polémique en perspective?

17mai_VdG_afficheA3_G.jpgLa campagne d’affichage « Et si moi aussi ? » de la Ville de Genève contre l’homophobie et la transphobie a été lancée aujourd’hui par la Maire Sandrine Salerno. On se souvient que la première édition en 2013 avait fait déraper un conseiller municipal et entraîné de sérieux remous.

Pour cette année, la Ville de Genève célèbre la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie du 17 mai en réalisant une campagne d’affichage axée sur le monde du travail en y associant la Fédération genevoise des associations LGBT, LWork et Network.

 « Et si moi aussi ? » cherche à interpeller le grand public sur le fait que la vie privée est naturellement présente sur le lieu de travail. Ce n’est pas forcément le cas pour les personnes LGBT qui hésitent le plus souvent à parler de leur vie privée par peur d’être jugées et des conséquences que cela pourrait avoir dans leurs relations de travail avec leurs collègues et leur employeur.17mai_VdG_afficheA3_L.jpg

Des études américaines et canadiennes montrent qu’un coming-out peut engendrer, aujourd’hui encore, une péjoration des conditions de travail : injures, harcèlement moral ou sexuel, mobbing, perte de responsabilités, voire licenciement. En absence d’une norme pénale réprimant les propos et comportements homophobes et transphobes en Suisse, les personnes LGBT sont donc à la merci de la plus ou moins bienveillance de leurs collègues et de leur employeur, ce qui explique facilement la crainte d’être soi-même.

A ce sujet, des Assises contre l’homophobie et la transphobie dans le monde du travail seront organisées par la Fédération genevoise des associations LGBT, en partenariat avec LWork et Network, les 28 et 29 novembre prochains. Elles ont pour buts de dessiner le quotidien professionnel des personnes LGBT, faire l’état des lieux de l’homophobie et de la transphobie dans le monde du travail et de sensibiliser les entreprises, les ONGs et les institutions publiques à aménager un climat et un lieu de travail afin que chacune et chacun puisse être lui-même. Ni plus, ni moins.

17mai_VdG_afficheA3_T.jpg


Les commentaires sont fermés.