18/05/2014

Ueli Maurer doit-il démissionner?

photo.PNGC’était dans l’air. Le Gripen s’est écrasé devant le peuple. Pour la première fois de son Histoire, l’armée suisse est désavouée lors d’une votation. Les vents contraires étaient nombreux et ont finalement empêché le décollage de l’avion de combat suédois.

Avion de papier  puisque la version choisie n’existe que sur plan. Avion superflu puisque les 32 F/A 18 feront encore largement l’affaire au moins jusqu’en 2030. Avion  sans mission précise, puisque la stratégie de défense de l'armée suisse est on ne peut plus floue. La majorité des votants a refusé de dépenser la tête dans le sac plus de 3 milliards. Sagesse populaire...romande avant tout qui, pour une fois, aura fait basculer l’issue du vote dans son sens !

Le  ministre de la défense porte une responsabilité dans l’échec de l’achat du Gripen. Sa conduite du dossier a été pour le moins calamiteuse : soupçons de copinage, transparence en berne, contrats de compensation plus ou moins virtuels, gags douteux lors de la campagne. Il s’est comporté comme si l’armée était une vache sacrée. Mauvais calcul. Le Conseiller fédéral UDC a été fidèle à l’image qu’il donne et qui le place invariablement en dernière position lors des sondages d’opinion : médiocre.

Doit-il dès lors démissionner ?  Non. Ou alors il faudrait que tel soit le cas à chaque fois qu’un ministre perd une votation devant le peuple. Inimaginable pour la stabilité de nos institutions. 

Il est même certain que les adversaires de l’armée souhaiteraient qu’Ueli  Maurer reste à la tête du département de la sécurité et qu’il se représente en 2015. Pas sûr par contre que l’état-major et les partis de droite, pour qui ce scrutin est une défaite cinglante, pensent de même...

Commentaires

si M. Maurer doit démissionner alors qu'en est-il de Mme Somaruga et Monsieur Levrat et leur salaire minimum balayé par le peuple ?

restons sérieux !

Écrit par : Jean | 21/05/2014

Les commentaires sont fermés.