20/05/2014

Le PDC n'assume pas

Le PDC ne veut toujours pas comprendre. Son initiative « Pour le couple et la famille – NON à la pénalisation du mariage » est discriminatoire. La majorité de la Commission de l’économie et des redevances du Conseil national (gauche, verts libéraux et PLR) l’a heureusement compris. Elle a décidé de lui opposer un contre-projet direct qui sera adopté fin juin avant d’être soumis à consultation.

Le texte devra être formulé de telle manière à ne pas discriminer les différentes formes de mode de vie et ne pas exclure un changement fiscal autre que celui préconisé par l’initiative, comme, par exemple, celui de l’imposition individuelle. Or, en définissant le mariage comme une communauté de vie entre un homme et une femme et comme une communauté économique, l’initiative va exactement dans le sens contraire.

En inscrivant dans la Constitution que « le mariage est l’union durable et réglementée par la loi d’un homme et d’une femme », cette initiative confisque de facto le débat sur le mariage pour tous et c’est inacceptable.

Le PDC fait preuve d’une incroyable mauvaise foi quand il écrit dans son communiqué du jour que « l’adoption de son initiative profite tout autant aux partenariats enregistrés, car elle supprime également la discrimination dont eux aussi font l’objet. Quiconque s’oppose à l’initiative du PDC, s’oppose à éliminer cette discrimination qui subsiste depuis des années ! »

En d’autres termes, le PDC remplace une discrimination par une autre, mais n’en fait pas mention depuis que le débat a été lancé par les associations LGBT au moment du dépôt de l’initiative. Il ne met en avant que volet fiscal et jamais celui de la définition du mariage. Le PDC n’assume pas. Il est une fois de plus tiraillé entre son aile conservatrice et celle bien plus progressiste des cantons citadins. Le PDC a voulu courir deux lièvres à la fois. Il prend le risque de n’en attraper aucun.

 

Commentaires

Ah oui le fameux et fumeux mariage pour tous et les dérives associées, telle l'adoption par des couples gays et des sexbox en tout genre...

Rien contre le côté fiscal puisqu'ils s'aiment et vivent ensemble, mais n'0allons pas associer mariage dans tout cela.

Mais bon la femme de ménage saucisse (Conchita Wurst) l'a bien dit...nous vaincrons..

qu'elle retourne à son ménage et ses tapettes

Écrit par : jean | 21/05/2014

@Jean: achetez des préservatifs, ne laissez pas de descendance...

Écrit par : Diego Esteban | 21/05/2014

Les commentaires sont fermés.