13/07/2014

7 films à l'affiche

Ce début de mois juillet maussade est idéal pour aller au cinéma. Courtes critiques de 7 films, par ordre de préférence, que j’ai vus ces derniers jours ou dernières semaines et qui sont toujours à l’affiche.


Deux jours, une nuit.JPG5 étoiles : « Deux jours, une nuit » : l’histoire de Sandra, Marion Cotillard bouleversante, qui a deux jours et une nuit pour convaincre la majorité de ses 16 collègues de renoncer à leur prime de 1000 euros pour qu’elle ne soit pas licenciée. Entre espoir et désespoir, le film tient en haleine le spectateur tout en l’interpellant à chaque fois que l’héroïne rencontre un-e de ses collègues. A noter une fin à la hauteur de ce film vraiment excellent !



On a failli être amies.PNG4 étoiles : « On a failli être amies » : l’histoire de Maïté, formatrice pour adulte sans véritable but, et de Carole, patronne d’un restaurant qui ne sait plus trop où elle en est,  qui vont se lier d’amitié, enfin pas vraiment ! Karin Viard et Emmanuelle Devos sont parfaites, les dialogues sont excellents, les personnages creusés. On rit parfois à gorge déployée (le fauconnier, irrésistible !) et parfois jaune. Un très bon moment.



Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu.PNG4 étoiles : « Qu’est qu’on a fait au Bon Dieu ? » : qui n’a pas encore vu ce film (bientôt 11 millions d’entrée en France !) qui  manie avec bonheur, c’était pourtant casse-gueule, les pires clichés sur les Noirs, les Juifs, les Arabes, les Asiatiques et les Français petits bourgeois ? On y rit franchement de bon cœur et ça fait du bien. Une suite serait en préparation…



Jersey Boys.JPG3 étoiles : « Jersey Boys » : l’adaptation cinématographique par Clint Eastwood de la comédie musicale qui raconte l’histoire des « Four seasons », un groupe américain de quatre garçons, pas tous irréprochables, qui a connu le succès dans les années 60. C’est visuellement très beau, agréable pour les oreilles et le plus souvent plaisant malgré quelques longueurs dues au fait que le film court un peu trop de lièvres à la fois.



The Grand Budapest Hotel.PNG3 étoiles : « The Grand Budapest Hotel » : l’histoire rocambolesque d’un concierge d’un grand hôtel dans l’Europe de l’entre deux-guerres. C’est kitsch à souhait, inventif, plein de personnages, très bien joués par de grands acteurs, plus dingues les uns que les autres et on n’y s’ennuie pas une seconde. Un plaisir instantané, car on oublie le film dès la sortie du cinéma, ou presque.

La chambre bleue.PNG2 étoiles : « La chambre bleue » : l’adaptation d’un roman de Simenon qui raconte une passion amoureuse sur fond de meurtres.  C’est très bien joué, mais le choix des allers et retours entre le présent et le passé casse le rythme du film qui en devient petit à petit inintéressant. Et puis la fin laisse le spectateur sur sa faim.




L'armée du salut.PNG1 étoile : « L’armée du salut » : l’histoire d’un adolescent Marocain homosexuel que l’on suit lentement, très lentement à vrai dire, dans la première partie du film dans son pays natal ensoleillé et que l’on retrouve dix ans plus tard, toujours au Maroc, avec un amant genevois ce qui le conduira finalement à Genève, montrée comme triste et grise, et à l’armée du salut où il trouve refuge. Que s’est-il passé pendant ces dix années ? On n’en sait rien, il faut deviner…quel ennui !

Les commentaires sont fermés.