23/08/2014

Attaquer maintenant Barthassat, une faute politique

À en croire le blog de Romain de Sainte Marie, éminent représentant du parti socialiste genevois, "Luc Barthassat alignerait les défaites et les erreurs". Et de lui mettre sur le dos les revers subis sur les votations concernant les P+R sur sol français et les TPG en argumentant qu'on avait mis au pilori Michèle Künzler pour moins que ça. Revanchard l'élu socialiste? Apparemment.

Les attaques contre l'ancienne conseillère d'Etat verte étaient outrancières de la part d'une bonne partie de la droite, c'est vrai. Est-ce une raison à présent pour en faire de même à l'égard de son successeur? Est-ce de cette manière là que l'on trouvera, enfin, à Genève une certaine paix autour de la question de la mobilité? Poser la question, c'est y répondre.

Le recul manque pour faire un bilan sur les actions de Luc Barthassat. Mais il est certain que c'est une faute politique que d'attaquer, à ce moment précis, un conseiller d'Etat qui met une belle énergie à s'opposer à l'initiative pour la traversée de la rade, à laquelle la gauche est fermement opposée, et qui tente de sauver ce qui peut l'être suite à la votation sur les TPG! Faire noter son opposition pour sauver des emplois, et le faire savoir, alors que l'on fait partie de la majorité du gouvernement, est une preuve de courage dans le contexte économique et politique dans lequel Genève se trouve.

Sans aller jusqu'à demander à ses adversaires politiques de le souligner, la naïveté a ses limites, on pourrait tout de même s'attendre à ce qu'ils "laissent venir" au moins jusqu'à la votation sur la traversée de la rade où les intérêts du conseiller d'Etat et de ses adversaires politiques habituels convergent.

À moins d'être adepte de la politique de la terre brûlée, évidemment.

Commentaires

@Monsieur Bonny votre article fait état d'un manque très intéressant
En effet il est dommage qu'aucun appareil genre applaudimètre ne puisse établir un barême concernant les gaffes socialistes ou d'un autre parti il va de soi,mais gageons que les premiers seraient cités en tête du peloton
Et pas uniquement à Genève si cela peut vous rassurer
Ils sont passés maitres dans l'art comme le petit dernier d'une longue fratrie qui va savoir saisir toutes les opportunités sans l'expérience de tous ceux qui l'ayant précédé lui ont aplani le chemin de l'existence
Psychologiquement ce part vaut de l'or car tout comme la Gauche il représente une étude d'analyses durables pour ceux aimant les problèmes quasi insolubles
très belle journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 24/08/2014

Les commentaires sont fermés.