12/10/2014

Quand l'administration fiscale écrit aux morts

Ma grand-mère est morte il y a six mois. Comme c’est moi qui ai fait les démarches administratives au moment de son décès, ma grand-mère est « domiciliée » chez moi pour  les courriers officiels la concernant. C’est ainsi que j’ai reçu en fin de semaine une lettre de l’administration fiscale cantonale s’adressant à…ma grand-mère qui dit ceci :

"Madame,

Il résulte de l’examen de votre déclaration fiscale que vous n’êtes pas taxable (…), nous vous informons que vous pouvez consulter en tout temps la situation de votre compte en ligne en passant par la création d’un compte utilisateur.

Veuillez agréer, Madame, nos salutations distinguées."

Je dois dire que j’ai ri jaune à la lecture de ce courrier.

Pourquoi l’administration fiscale cantonale ne pourrait-elle pas envoyer une lettre qui dirait quelque chose comme ça ?

"Monsieur,

Après examen de la déclaration fiscale de feu Mme XXX, il résulte qu’elle n’est pas taxable, pour tout renseignement complémentaire, prière de vous adresser à notre administration.

Veuillez agréer, Monsieur, nos salutations distinguées."

Cela ne me paraît pas bien compliqué et serait bien plus délicat envers les familles qui font leur deuil. Mais il est vrai que les voies de l’administration sont souvent impénétrables…

Commentaires

Monsieur Bonny tant que vous n'avez pas d'appels de démarcheurs en tous genres pour demander des nouvelles du disparu ce qui arrive fréquemment encore 7 ans après le décès ,le mal est moindre mais il est sûr que suite à un décès il vaut mieux avoir les nerfs bien accrochés
Et ce dont vous parlez me fait penser à une phrase biblique celle ou Jésus dit,ne pleurez pas après ma mort mon esprit survivra et beaucoup d'endeuillés pour alléger leurs énervements à ces coups de téléphones ont préféré après avoir raccroché le combiné ,penser à haute voix ,c'est vrai ton esprit est encore bien présent on en a la preuve
Vous écrivez un vrai chemin de croix et je pense à toutes celles et ceux qui encore aujourd'hui se remémoreront ces instants ou personne ne peut répondre à des questions dont les réponses ne pouvaient être apportées que par le défunt
très belle soirée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 12/10/2014

Bonsoir,

BILLAG envoyait des rappels et sommations à mon père pendant sept années après son décès. Ma mère et moi étions pourtant relogées ailleurs. Mais... le courrier suivait.

Je conserve précieusement leurs torchons en mauvais français de source suisse-allemande, et le jour où ces vampires-rats oseront l'assigner en justice, je demanderai la comparution personnelle de mon papa. A leurs frais.

Honte à ces vampires, AFC, BILLAG et autres.
Honte à eux.

Écrit par : Jeannine Meyer | 12/10/2014

Des années après le décès de mon père, je reçois encore des courriers occasionnels pour lui.

Écrit par : Steve Roeck | 13/10/2014

Les commentaires sont fermés.