14/10/2014

Stauffer a-t-il déjà perdu son siège à Onex?

Deux manchettes de la Tribune de Genève en deux jours, des articles en veux-tu, en voilà, des publications sur les réseaux sociaux et les blogs à n'en plus finir, une impunité absolue, le Bureau du Grand Conseil baissant son pantalon de peur d'en ajouter une couche et j'en passe et des meilleurs ou des pires, c'est selon.

Bref! Le cirque autour de Stauffer a une fois de plus fonctionné à plein régime, à se demander s'il n'y a rien de plus important dans la politique genevoise.

Le Conseiller administratif d'Onex le paiera-t-il en perdant son siège à l'Exécutif d'Onex si l'Entente et l'Alternative décidaient de s'unir pour les élections au printemps 2015, comme c'est déjà le cas à Vernier? Ce n'est même pas sûr, car si Eric Stauffer est un député insupportable à bien des égards, les attaques sur la manière dont il mène sa barque à Onex, contrairement à ce qui fut le cas pour Thierry Cerutti à Vernier, ne sont pas très nombreuses.

Les Onésiens pourraient même bien au contraire renforcer la position d'Eric Stauffer, car une partie de la population, qui ne vote pas MCG, pourrait être tentée de l'ajouter sur sa liste, tant il est vrai qu'une politique d'alliance sans autre but que de contrer quelqu'un montre très vite ses limites.

Les partis qui au Grand Conseil s'opposent presque systématiquement sur tous les sujets qui suscitent le débat et qui voudraient opérer cette alliance de circonstances feraient bien de s'en souvenir dès aujourd'hui s'ils veulent vraiment éjecter Stauffer.

 

Commentaires

Je crois qu'au contraire, Éric Stauffer devient encore plus apprécié par ses concitoyens onésiens.

Cerutti sera également élu haut la main, devant le monarque absolu, Sa Grâcieuses Majesté, Apothéloz.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 14/10/2014

Vous ne croyez même pas vous même à votre intitulé. Ne prenez pas vos désirs pour la réalité.

Écrit par : norbert maendly | 14/10/2014

Seule l'élection de ce printemps nous donnera la réponse et bien malin qui pourrait prédire le résultat avec certitude aujourd'hui.

Si à Onex l'attitude d'E. Stauffer est moins outrancière que ce qu'elle fut à Vernier par Th. Cerruti, son bilan n'est pas brillant pour autant et son tempérament "de roi d'Onex" en a énervé plus d'uns. Son "show" pour le mettre en avant lors de son année de Mairie a fait railler quelques Onésiens.

Le seul mérite, est que l'on en parle dans les chaumières onésiennes, alors qu'avant, les élections étaient bien ternes. Et quand les gens causent et réfléchissent... le résultat des urnes est parfois surprenant.

Écrit par : Philippe C. | 15/10/2014

Il est vrai que si le PDC est plus capable de s'allier avec le PS et le Verts qu'avec les partis dont il est le plus proche dans une seule perspective électoraliste, et donc populiste du plus bas étage, il est possible que Stauffer soit en danger.

C'est d'ailleurs la cause de son courroux l'autre soir. Ces fameuses listes de traverses qui, bien que n'ayant pas participé au premier tour, pourront être mises en place au deuxième.

Sur le plan de la déontologie, je ne suis pas certain que cette pratique soit plus honorable que l'esclandre de Stauffer. Je pense même le contraire même si je ne vote pas MCG, loin s'en faut.

Écrit par : EUGENE ETIK | 15/10/2014

Sûr, Stauffer conservera son siège au CA d'Onex, je n'ai pas entendu dire qu'il
n'y faisait pas du bon boulot. Il dérange certe en mettant les pieds dans la fourmillière et les mains dans le cambouis, très souvent à bon escient. C'est une grande gueule mais un excellent whistleblower. On a besoin de gens de ce calibre dans notre république bananière...

Écrit par : bidouille | 15/10/2014

Il est clair que toute personne parlant de "République bananière" pour Genève n'a aucune connaissance du vocabulaire et ne l'utilise dans le seul dessein de participer au coulage de Genève et est donc, à ce titre, profondément nuisible.

Écrit par : Réaction | 16/10/2014

Les commentaires sont fermés.