07/12/2014

Florent Pagny, the voice

images.jpgIl n’a jamais été aussi présent sur le plan médiatique et populaire que ces dernières années grâce à son rôle de juré dans « The Voice », rôle qu’il remplit d’ailleurs à merveille. Suffisant pour un chanteur qui a connu de très gros succès au cours d’une carrière longue de près de 30 ans ?

Cette question Florent Pagny se l’est posée. Mais, heureusement pour ses fans, la bonne fée Calogero veillait. Le chanteur, compositeur de plusieurs tubes de Florent Pagny, dont « Châtelet-les Halles », lui a composé il y a un an dix superbes chansons. Un cadeau qui ne se refuse pas. Porté par la popularité de « The Voice », le talent de Calogero et ses formidables qualités d’interprète, le disque a connu un succès inespéré depuis une année : plus d’un demi-million d’exemplaires vendu à ce jour ! Un tel élan valait bien une nouvelle tournée.

De retour samedi soir dans une Arena pleine comme un œuf, après plusieurs années d’absence, Florent Pagny n’a pas déçu ses fans de toujours ou ceux qui l’ont découvert plus récemment à voir le public très diversifié dans la salle. Entouré par un groupe musical excellent, magnifique mise en valeur des instruments à cordes, un light show efficace sans être inutilement « tape à l’œil », un son irréprochable, ce qui n’est pas toujours le cas à l’Arena, le chanteur a pu exprimer tout son talent qui est grand. Quelle puissance, quelle assurance, quelle justesse ! Assurément une des plus belles voix du répertoire français.

Reprenant la plupart des chansons de son dernier album, mais également ses plus grands succès et quelques chansons moins connues ainsi qu’une reprise très rock de « Gaby » de Bashung, Florent Pagny a mis le public dans sa poche en lui adressant également régulièrement la parole, juste ce qu’il faut.

Un concert qu’on aurait souhaité plus long, près de deux heures tout de même, tant il était excellent. Mais que les fans se rassurent, il sera possible de prolonger le plaisir très bientôt, un album « live » devant sortir...demain!

Les commentaires sont fermés.