13/03/2015

Assumer ses choix politiques

L’Exécutif de Chêne-Bourg, composé de 2 PLR et d’un PDC, est intervenu auprès de la Présidente du DIP pour lui faire part de son désaccord suite à la fermeture annoncée du Cycle de la Seymaz. 

Evidemment, devant l’agitation de sa population et à l’approche des élections municipales, les trois conseillers administratifs se représentent, il fallait montrer à ses administrés qu’on les soutient dans leur colère. Et en tant qu’instance dirigeante de proximité, ça peut se comprendre. 

Mais là où le bât blesse, c’est que ce sont les mêmes qui votent régulièrement des coupes dans les budgets au Grand Conseil qui hurlent quand ils voient concrètement un résultat qui les touche directement.

Cette remarque est d’ailleurs également valable pour les électrices et électeurs qui  votent pour les partis dont le programme se résume à  « économies et rationalisation. »

C’est leur choix. Mais il faut alors en assumer les conséquences quand elles touchent son environnement plutôt que celui du voisin. Comme le dit le proverbe, on ne peut pas avoir le beurre, l’argent du beurre et la crémière.

Les commentaires sont fermés.