23/07/2015

"D'autres vies que la mienne"

FullSizeRender.jpgQuel talent pour écrire un livre tel que celui-ci! Emmanuel Carrère, l'auteur de ce chef d'œuvre paru en 2009, raconte deux événements traumatisants, qui n'ont rien à voir l'un avec l'autre, qu'il a vécus en très peu de temps: la mort accidentelle d'une enfant lors du tsunami de 2004 et la mort suite à un cancer d'une jeune mère, sa belle-sœur.

Livre de commande, ou plutôt de défi tant il est difficile d'écrire sur la réalité et de la décrire, il l'honore avec un tact extraordinaire à la lumière des témoignages qu'il a recueillis auprès de leurs proches, redonnant ainsi vie aux deux disparues.

Bouleversant de la première à la dernière page, des pauses s'imposent dans la lecture tant l'émotion est parfois forte, brillamment écrit, profondément humain, il est question, on l'aura compris, dans "D'autres vies que la mienne" de mort et de maladie, mais aussi de justice et surtout d'amour.

De la vie, tout simplement.

Merci à celui qui me l'a offert, je l'offrirai à mon tour, car c'est un vrai cadeau non seulement sur le plan littéraire, mais aussi sur celui de notre condition d'être humain. Assurément un des dix meilleures livres que j'aie jamais lu.

Les commentaires sont fermés.