02/08/2015

L'UDC championne de la destruction massive

L'UDC n'en manque décidément jamais une! Elle veut à présent priver les requérants d'asile, qui par définition n'ont plus rien quand ils arrivent en Suisse, de l'assistance juridique gratuite. C'est ce que révèle le président de l'UDC nationale Toni Brunner dans un journal suisse alémanique en menaçant de lancer un référendum si cette disposition est maintenue dans le ixième projet de révision de la loi sur l'asile.

L'argument de l'UDC? Il serait injuste que les requérants d'asile puissent bénéficier d'une assistance juridique par rapport aux Suisses qui doivent payer eux-mêmes leur avocat. Premièrement, ce n'est pas vrai, car en fonction des circonstances, il est possible d'avoir un avocat d'office et, deuxièmement, pourquoi l'UDC ne s'emploierait-elle pas à faciliter l'accès aux avocats pour les Suisses également?

Evidemment, c'est toujours plus simple de détruire que de construire et l'UDC est la championne de la destruction. Il faut bien reconnaître que cela convient à un quart des Suisses qui votent et c'est navrant.

Rappelons que pour améliorer le problème des procédures d'asile qui n'en finissent pas et qui conduisent à des drames humains quand, par exemple, une famille peut être renvoyée après bien plus de dix ans sur notre territoire, le Conseil fédéral propose une réforme. Et pour garantir un minimum d'équité, les services juridiques seront gratuits.

Ca paraît tellement logique dans un Etat de droits, non?

Commentaires

Accorder la gratuité d'une assistance aux requérants me choque beaucoup. Pourtant je ne suis pas membre de l'UDC. Gratuité pour eux, grâce à nos impôts. Je me permets de considérer que c'est trop et je dis non.
Et je me fiche complètement du fait que vous publierez ou non mon commentaire.

Écrit par : Barbara | 02/08/2015

Ne pensez-vous pas que la population suisse en a majoritairement marre de ces requérants? La Suisse ne peut pas accueillir toute la misère du monde, surtout quand elle est généreusement payée par nos impôts. Cette générosité est connue de bien des gens dans le monde, et c'est bien pour cela qu'ils viennent chez nous : ça se sait et se répète. De plus, bien des requérants viennent pour l'argent facile et un logement qu'ils trouvent plus vite que bien des suisses.
Après, on constate que ces gens sont très occupés. Non pas à chercher du travail, mais attablés à des terrasses de café en se moquant intérieurement de la facilité avec laquelle ils ont "eu" nos autorités.
Donc stop la vie facile!

Écrit par : Ralf LATINA | 03/08/2015

@ Ralf Latina : ce matin, je lisais dans un quotidien vaudois que l'EVAM réservait une petite villa avec jardin - propriété d'une commune de La Côte - à une famille de réfugiés ... (l'EVAM participera aux frais de rénovation)

Combien de familles suisses souhaiteraient-elles en posséder une, ne serait-ce qu'en location ..., même petite ?

Écrit par : Marie | 03/08/2015

Petite précision : pour obtenir l'assistance judiciaire, il faut prouver par pièces originales - et non photocopiées - que les moyens financiers dont disposent les demandeurs/demanderesses sont insuffisants.

De plus, les personnes bénéficiant de l'assistance judiciaire doivent la rembourser au minimum de CHF 50.- par mois, rares sont les personnes qui en sont dispensées.

Écrit par : Marie | 03/08/2015

que cela vienne de l'UDC ou d'autres, ce n'est que manoeuvre électorale

ne sont que des mesurettes, qui dévoilent la faiblesse, l'attentisme et l'irresponsabilité des élus

tous incapables de gérer l'immigration, les statuts entre asile de réfugiés et migrants d'opportunité dont les déboutés

refiler leur job à assistance juridique gratos, c'est en déléguer la responsabilité aux seuls intérêts perso d'assoces subventionnées et leurs would-be advocados

donc le blème, c'est pas assistance juridique gratos ou pas, mais obliger nos élus & institutions à faire leur travail

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 03/08/2015

Ralf Latina : Et si, juste pour 24h, vous échangiez votre vie de bon Suisse râleur contre "la vie facile" des requérants d'asile ?

Je suis certain que cela vous ferait le plus grand bien !

Écrit par : Vincent | 03/08/2015

@Vincent. En plus de ce que j'ai écrit, je précise que la Suisse n'a pas des frontières élastiques que l'on peut agrandir à volonté. Et la générosité a aussi des limites. Ce n'est pas de ma faute si je suis né en Suisse, et ce n'est pas de leur faute si ces requérants sont nés dans leur pays.

Écrit par : Ralf LATINA | 05/08/2015

Y en a mare de "devoir" se sentir responsable de la misère du monde. Si la Suisse était dans la merde croyez vous que les habitants des pays d’où viennent les requérants se sentiraient responsables.

Écrit par : norbert maendly | 03/08/2015

Vincent, à faire l'amalgame entre réfugiés politiques au droit d'asile légal
et migrants économiques dans 1 pot-pourri de requérants

c'est desservir les premiers peu nombreux
au profit du laisser-faire d'immigrants incontrôlables, dont nombre de criminels maffieux passeurs.

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 04/08/2015

Norbert Maendly : Nous ne devons évidemment pas nous sentir responsable de la misère du monde, mais si La Suisse le pays le plus riche, prospère et démocratique de la planète ne donne pas l'exemple en faisant largement sa part, qui va le faire ?

Personne effectivement !

Il y a toujours la possibilité de repousser les réfugiés à l'eau et de les empêcher d'entrer par la force, sauf qu'à long terme, je ne suis pas certain que cela soit si constructif que ça.....

Quoi qu'il en soit, être riches et indépendants nous apporte des avantages particuliers mais aussi quelques responsabilités supplémentaires, vous ne croyez pas ?

Écrit par : Vincent | 04/08/2015

Un beau, très beau rêve ... que je ne partage évidemment pas !

"La Suisse le pays le plus riche, prospère et démocratique de la planète ne donne pas l'exemple en faisant largement sa part, qui va le faire ?
Écrit par : Vincent | 04/08/2015"

Riche en quoi, ressources minérales aucune à part le sel à Bex et encore ...
Prospère ... pour combien de temps encore ... l'adhésion à l'Union Européenne va achever la Suisse et la rendra pauvre ...
Démocratie ... oui, une fois encore pour combien de temps ... la démocratie semi directe et la droit de l'initiative sont à terme voués à disparaitre ...

Cher Vincent ... on en discute ?

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 04/08/2015

Je suis entièrement de l'avis de Vincent.

Écrit par : Kissa | 04/08/2015

VLD On discute de ce que vous voulez, sauf que je vous trouve bien pessimiste.

J'ai bien compris que dans certains milieux, il est de bon ton de miser sur la peur (et donc la peur du futur) pour se faire mousser et exister politiquement.

N'empêche qu'aujourd'hui 4 août 2015, en tant que Suisses, nous sommes plutôt dans une position particulièrement privilégiée par rapport au reste du monde.

Alors si vous avez (bien entendu) le droit d'avoir peur de l'avenir, vous ne pouvez pas nier que si le passé et le présent étaient garants du futur, nous n'aurions pas trop de soucis à nous faire....

Écrit par : Vincent | 04/08/2015

VS, je ne fais plus de la politique, donc EXISTER politiquement ... ne m'intéresse guère.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 04/08/2015

Même pas envie de lire. Ni le billet, ni les commentaires.
Vivement l'invasion massive.

Écrit par : Pierre Jenni | 04/08/2015

"vous ne pouvez pas nier que si le passé et le présent étaient garants du futur, nous n'aurions pas trop de soucis à nous faire.."

faites référence au passé de qui?

à Bonaparte, son invasion de tous pays frontaliers

son occupation de la Suisse ses dictats ses volontés d'annexion du Valais & du reste à la France


méthode sous couvert de paix du corse répétée en Belgique, Pays-Bas, Espagne, Nord Italie etc

- histoire d'y voler de quoi financer ses guerres vers la Russie en Afrique & cie

comme quoi c'est bien l'histoire du passé qui peut nous renseigner sur le futur

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 04/08/2015

Je suis toujours effondrée lorsque je me rends compte du peu - pour ne pas dire du manque - d'empathie dont font preuve la plupart des personnes...

Écrit par : Kissa | 04/08/2015

aux kissa effondrées

nombre de suisses comme moi ont du subir cette "absence d'empathie" dont française + lieux européens

refus ou non renouvèlement de carte de séjour (F), carte de travail sous quota à très court terme (GB), permis de séjour refusé si pas de permis de travail, sous quota, contrat de travail si pas de nationaux pour le job (D)

style vous les suisses, allez vous faire voir ailleurs

ignorez-vous ces dictats contre les suisses non membre du "marché commun" jusque dans les années 2000?

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 05/08/2015

"du peu - pour ne pas dire du manque - d'empathie dont font preuve la plupart des personnes..." Ah parce que vous pensez que les migrants feront preuve d'empathie envers vous quand ils seront installés ici ?

Écrit par : Géo | 05/08/2015

Excellente réflexion à avoir tous les jours ...

"Ah parce que vous pensez que les migrants feront preuve d'empathie envers vous quand ils seront installés ici ?
Écrit par : Géo | 05/08/2015"

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 05/08/2015

Les commentaires sont fermés.