02/09/2015

Un pas vers l'égalité des droits

La commission des affaires juridiques du Conseil des Etats, emboîtant le pas à celle du Conseil national, est donc entrée hier en matière sur le mariage civil pour toutes et tous.

Ces deux votes positifs font suite à une initiative parlementaire des Verts libéraux qui demande que la Constitution soit modifiée de telle manière à ce que « les formes d’union régies par la loi soit ouvertes à tous les couples quels que soient leur sexe ou leur orientation sexuelle ». 

Le débat sur le mariage civil pour toutes et tous, mais aussi celui sur le partenariat enregistré ouvert actuellement qu’aux couples homosexuels créant ainsi une discrimination entre les citoyennes et citoyens de notre pays, est donc sur les rails. La commission des affaires juridiques du Conseil national peut dès à présent élaborer un projet d’acte. Les étapes parlementaires seront encore longues avant que le peuple puisse se prononcer obligatoirement sur ce changement constitutionnel.

Et puis avant cela, il y aura en 2016 le vote sur l’initiative fiscale du PDC qui veut inscrire dans la Constitution que le mariage est « l’union durable entre un homme et une femme ». Un vote favorable à ce texte bloquerait vraisemblablement pour des années la question du mariage civil pour toutes et tous et c’est la raison pour laquelle ce texte devra être combattu avec force. Le résultat sera un bon indicateur des forces progressistes et conservatrices que compte notre pays, même si le fait de devoir se prononcer sur deux objets bien différents dans la même initiative brouillera, hélas, en partie les cartes.

Mais pour l’heure, savourons déjà cette victoire d'étape d’une Suisse qui progresse pas à pas en direction de l’égalité des droits.

Les commentaires sont fermés.