07/09/2015

Une droite revancharde qui refuse ses responsabilités

La droite et ses extrêmes du Conseil municipal de la Ville de Genève ont donc, comme prévu, refusé d’entrer en matière sur un projet de budget pourtant équilibré afin de montrer qui commande. Une démonstration de force qui vise à effacer les vingt-quatre années de domination de la gauche au Conseil municipal, celle du Conseil administratif étant toujours de mise avec quatre magistrats sur cinq.

Arguant que ce n’est pas son travail de proposer des coupes, mais à celui du Conseil administratif « qui est payé pour ça »,  elle a voulu lui renvoyer sa copie. Mais pour quelle raison le gouvernement de la Ville la reverrait-il alors qu’elle est  tout à fait correcte en regard de la loi sur l’administration des communes ? Rien n’oblige par conséquent la conseillère administrative en charge des finances, Sandrine Salerno, de le faire.

Gageons qu’elle attendra d’ailleurs les correctifs sur les prévisions fiscales du Conseil d’Etat du mois d’octobre avant d’éventuellement revenir devant le Conseil municipal avec un nouveau budget.

En fait, cette droite élargie qui monte sur ses ergots est, d’une part, avide de revanche et, d’autre part, incapable de faire des propositions d’économies pour une cinquantaine de millions, c’est ce qu’il faudrait pour autofinancer les investissements et ainsi éviter d’augmenter la dette.  La majorité préfère donc renvoyer son budget au Conseil administratif plutôt que de prendre ses responsabilités en l’étudiant en commission.

C’est clairement un aveu de faiblesse, car si le budget 2016 ne devait pas être voté d’ici au 31 décembre, la Ville de Genève pourrait parfaitement s’accommoder des douzièmes provisionnels (reconduction du budget 2015 mois par mois). Une démonstration de force qui risquerait donc bien de faire « pschitt ».

A méditer du côté de la droite « raisonnable », si tant est qu’elle existe encore, évidemment.

 

Commentaires

Faire des économies ? Rien de plus facile

http://www.rts.ch/info/regions/geneve/5165305-les-deputes-genevois-ont-augmente-d-un-quart-leur-salaire.html

Écrit par : plumenoire | 08/09/2015

Les commentaires sont fermés.