14/09/2015

Ces partis, photos à l'appui, qui draguent l'électorat "homo"

Dans cinq semaines, les résultats des élections fédérales seront connus. Les partis qui cherchent à attirer les voix de l’électorat « homo »  tireront-ils leur épingle du jeu ? Mais qui sont ces partis qui soutiennent la plupart de leurs revendications ?

IMG_3041.JPGCe sont avant tout les partis de gauche qui montent au front pour faire avancer les droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et trans (LGBT), qui représentent entre 5 et 10% de la population, ce qui est loin d’être négligeable. Certaines personnalités, Mathias Reynard en Valais ou la Conseillère nationale Anne Mahrer, qui affiche dans les rues de Genève depuis l’été son soutien pour l’égalité des droits des familles arc-en-ciel, n’hésitent pas à se profiler sur cette problématique.

Mais pas seulement, puisque ce sont les Verts libéraux qui sont à l’origine de l’initiative parlementaire pour le mariage pour tous. Et puis, le PBD s’est fait remarquer à la Pride de Sion avec  son stand et sa distribution de préservatifs avec son slogan plutôt réussi. Si le PLR n’est pas aussi démonstratif que les quatre précités, il peut être un partenaire sur lequel s’appuyer pour obtenir une majorité « progressiste ».

PBD 1.jpgOn en dira malheureusement pas autant du PDC  qui avec son initiative discriminatoire a sans doute fait fuir bon nombre de ses électrices et électeurs LGBT, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y ait pas en son sein des personnalités qui se démarquent du courant conservateur dominant. On aimerait toutefois les entendre un peu plus.

Quant à l’UDC, il n’y a rien à attendre de positif de son discours rétrograde, même si le parti tente parfois de profiler l'un ou l'autre de ses candidats sur cette thématique, comme c'est le cas à Zürich, démontrant ainsi que l'électorat LGBT est prisé.

Ces prochaines semaines seront donc l’occasion pour les partis qui défendent ouvertement les droits des personnes LGBT de le faire savoir par des pubs ciblées dans la presse spécialisée et/ou en créant des événements, comme les photos ci-dessous le prouvent :

PS.jpg

Verts.jpg

PBD 2.jpg

Sans oublier la soirée du mercredi 30 septembre où la Fédération genevoise des associations LGBT organise un débat autour de la question sur l'avenir des droits des personnes LGBT au cours de la prochaine législature avec un-e candidat-e par parti se présentant aux élections. A ne pas manquer!

Fed_Elect_nat_flyer A5_OK_hd.jpg

 

 

Commentaires

On peut très bien être PDUDC, il faut juste s'assumer dans l'une comme dans l'autre.

Écrit par : norbert maendly | 15/09/2015

Les commentaires sont fermés.