28/09/2015

UDC et PLR se moquent de notre avenir environnemental

Les partis qui se préoccupent le plus de laisser le moins de dettes possibles aux générations futures sont aussi ceux qui respectent le moins l’environnement. Une belle contradiction, car quel est l’intérêt de n’avoir pas de dettes si le monde dans lequel on vit est…invivable ?

C’est pourtant la politique menée par l’UDC et le PLR à en croire l’enquête menée par des associations environnementales, dont fait partie l’ATE qui publie les résultats dans l’édition de son magazine du mois de septembre (1).

Cette enquête prend en compte 48 votes au Conseil national de ces quatre dernières années en lien avec les domaines du climat, de l’énergie, d’une mobilité respectueuse de l’environnement et des espaces naturels auxquels s’ajoute un questionnaire auprès de 1000 candidat-e-s aux deux chambres sur 26 thèmes environnementaux.

Résultat des courses, l’UDC arrive bonne dernière avec un « ecorating » proche de zéro (8%) ! Elle est suivie par le PLR (28%), le PDC (50%) et le PBD (57%). Ces quatre partis sont largement devancés par quatre autres qui sont proches du sans faute, à savoir le PEV avec 94% (bien plus « écolo » que son allié du PDC), les Verts libéraux avec 96% (comme quoi on peut être à droite et soucieux de l’environnement) et enfin les socialistes et les Verts avec 98%.

Il n’y a donc pas photo entre les partis qui défendent une politique environnementale responsable pour le futur et ceux qui s’en moquent. Et pourtant, d’après les derniers sondages parus ce week-end, ce sont les plus mauvais élèves, l’UDC et le PLR, qui devraient le plus progresser aux prochaines élections nationales, ou comment scier la branche sur laquelle on est assis…

(1) www. ecorating.ch

Commentaires

Notre avenir environnemental est mis en péril par une augmentation annuelle de notre population de 80.000 personnes. Qu'elles que soit les mesure prisent l'immigration de masse reste le facteur principal de la dégradation de notre environnement. On ne peut pas diminuer la pollution d'une voiture en augmentant sans cesse sa cylindrée. Vous voulez assainir l'eau d'une inondation alors que vous laisser ouvertes les vannes.

Écrit par : norbert maendly | 28/09/2015

Les commentaires sont fermés.