04/11/2015

Le PDC soutient le PLR qui vote contre lui!

Sans connaître le détail du vote, il  y a fort à parier que le projet cher au PDC d’un congé paternité de deux semaines a été torpillé mercredi par l’UDC et le…PLR, son soi-disant allié.

En effet, c’est par 8 voix contre 5 (on imagine celles des socialistes, des Verts et du PDC) que la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des Etats, présidée par Liliane Maury Pasquier, a rejeté l’initiative parlementaire du conseiller national PDC Martin Candinas alors que celle du Conseil national l’avait acceptée en avril.

C’est en raison de son coût, environ 200 millions par année, et de son mode de financement par les allocations de perte de gains, que la majorité des conseillers aux Etats a refusé cette proposition. Les mêmes qui n’hésitent pas à dépenser 5 milliards par année pour l’armée.

Certes, la commission reconnait la nécessité d’introduire un congé paternité, mais il est urgent d’attendre, comme c’est malheureusement l’habitude en Suisse pour tout ce qui est en lien avec une avancée sociale. S’il faut attendre autant de temps pour qu’un congé paternité voie le jour que pour le congé maternité, on n’est pas sorti de l’auberge !

Et d’autant plus avec la configuration bien à droite du futur Conseil national que le PDC souhaite également renforcer au Conseil des Etats en soutenant à Genève la candidature d’un PLR. C’est ce qu’on appelle un autogoal !

Commentaires

méfiance des incompétences des uns et des autres arrivés par copinage - dans le gneûvois- à ce niveau fédéral de responsabilités politiques

out de LM Pasquier, pour ces raisons d'arrivisme par copinage - cette dame n'aurait jamais du sortir de sa zone-confort, communale, où elle y a fait suffisamment de mal

quant aux verts..quels représentants ici respectent nos lois et défendent la souveraineté suisse à Genève?

lesquels de ces Verts qui se mettent en tête de gondole genevoise se sont montrés capables de représenter les derniers suisses du bout du lac?

- pas les verts et leur têtes de gondole: l'Usine?
l'élu S Kanaan signe des conventions de subventionnements avec les responsables PTR et Headfun (soit l'ensemble des associations de l'Usine), dont les statuts + les art. fixent les responsabilités aux signataires et conditions d'octroi des subventions - dont la résiliation en cas de non respect de leurs obligations (respect voisinage, demandes d'autorisation, sinon suspension)

Or l'élu & signataire des subventions Sami Kanaan s'est érigé en soutien du non-droit revendiqué par ces récalcitrants de l'usine


à l'actif de ces verts élus se foutant du respect de leurs engagements aux dents actives au raclage de moquette devant toutes caméras, on a eu le défilé
- Olga Baranova réclamant à la ville le paiement, par l'octroi de nouvelles subventions, de ses dettes de sa gestion tournée au désastre (son mandat: resp. de la maison des associations !) chiffrées à presque 1 mio..

- plutôt vite passer sur l'incompétente mais destructrice LM Pasquier / le seul intérêt ici serait d'écouter ses ex collaborateurs...

- idem de Künzler & de la mobilité...


le passif des genevois n'en finit pas de comptabiliser les abyssales dettes engagées par Cramer au bénéfice de ces potes du grand gégé

on ne s'étonne plus comment les verts ont écarté l'une des rares compétences parmi eux,
au profit d'une jeune aussi inexpérimentée que dotée d'une dentition fortement musclée, dite "la Mazzone"


à envoyer ce type de représentant des résidents genevois à Berne,
les *verts* nous ont déjà tout dit de leurs intentions quant à leurs obligations d'élus


Quand l'heure sonne où nous avons besoin d'élus capables de défendre le respect de la société civile ET notre souveraineté, Génécand et Nidegger ont les compétences, l'expérience et l'ETHIQUE.

schwytzois & genevois votant du 9 février, mes votes sont partis.

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 04/11/2015

Le bon congé de paternité c'est de prendre ses vacances pour accueillir son enfant! Un petit sacrifice pour faire connaissance avec son enfant, ce n'est pas la (mère) à boire et pas une bonne raison de mettre cela à la charge de la communauté!

Écrit par : Corélande | 05/11/2015

Oui, cet auto-goal fait vraiment souci. Tant que le PLR soutiendra l'UDC, le PDC devra le boycotter. Il n'y a pas d'autre stratégie possible.

Écrit par : Yves Forel | 07/11/2015

Les commentaires sont fermés.