27/11/2015

L'initiative discriminatoire du PDC attaquée de l'intérieur

Les nuages noirs s’amoncellent dans le ciel orange du PDC. Son initiative « Pour le couple et la famille - Non à la pénalisation du mariage » a reçu une fin de non-recevoir du groupe de travail LGBTI (lesbiennes, gays, bisexuel-le-s, trans et intersexes) du PDC. Rappelons que sous couvert d’égalité fiscale, cette initiative vise également à rendre impossible l’ouverture du mariage civil aux couples de personnes de même sexe.

Dans un communiqué de presse, ce groupe de travail interne au PDC explique son rejet en raison « du passage très débattu de l'initiative qui veut inscrire le mariage comme institution entre un homme et une femme dans la constitution. Le groupe ne veut et ne peut pas soutenir cette définition qui va à l'encontre de ses intentions et de ses convictions. »

Après les jeunes démocrates-chrétiens de Zürich (1), c’est donc une nouvelle pierre qui est jetée de l’intérieur dans le jardin de l’initiative du PDC. Gageons qu’il y en aura encore d’autres, car l’égalité des droits pour toutes et tous est un objectif bien plus important que celui de vouloir mettre à égalité sur le plan fiscal "seulement" 80 000 couples.

En ne respectant pas dans son initiative l’unité de la matière, le PDC s’est très probablement crucifié lui-même. Reste plus qu’à enfoncer le clou, « Pro Aequalitate » (2) et ses alliés ne manqueront pas de le faire jusqu’au 28 février 2016, date de la votation.

 

(1) http://independance.blog.tdg.ch/archive/2015/11/06/jeunes...

(2) L’association Pro Aequalitate (http://proaequalitate.ch/) a été fondée le 29 août 2015 à Berne. Elle s’engage en faveur de l'égalité pour les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexes (LGBTI) dans le cadre de référendums, d’initiatives et de votations populaires. Plus de 20 associations LGBT sont à ce jour membres de Pro Aequalitate.

Commentaires

Il me semble que les JDC genevois se sont également opposés à l'initiative: avec les JDC zurichois, il y aura donc 2 sections des JDC contre l'initiative (pas davantage). Quant à la version "adultes" du PDC, je ne vois pas le PDC Genève soutenir sans autre ce texte qui choque même au sein du comité directeur de la section cantonale. Les votations de février seront celles des dissensions au PDC, vu que leur section zougoise a commis l'affront de prôner, à une large majorité, le refus du second tube du Gothard, alors que ce projet est sous la responsabilité de Doris Leuthard.

Écrit par : Diego Alan Esteban | 03/12/2015

Les commentaires sont fermés.