16/05/2016

"Les amants de Caracas"

image.jpegRécompensé par le Lion d'Or 2015 à Venise, "Les amants de Caracas" met en scène la relation improbable entre un quinquagénaire plutôt aisé, Armando, et un adolescent délinquant d'un quartier pauvre de Caracas prénommé Elder.

Armando est célibataire et solitaire. Il drague dans la rue des jeunes garçons qu'il emmène chez lui contre de l'argent. Il ne les touche pas, il ne fait que de les regarder, car il ne supporte pas le contact physique. Un jour, il tombe sur Elder qui le suit chez lui, mais qui aussitôt arrivé frappe violemment Armando et lui prend son argent. Cela n'empêche pas Armando de s'approcher à nouveau d'Elder qui voit petit à petit son intérêt à entretenir une relation avec cet homme mûr qui a non seulement de l'argent, mais qui comble également ses besoins affectifs. Il commence alors à éprouver des sentiments pour cet homme avec lequel il n'a rien en commun, si ce n'est une relation au père très difficile pour tous les deux. Un point commun qui conduira la relation entre Armando et Elder dans une direction inattendue.

"Les amants de Caracas" est porté par ses deux acteurs qui sont excellents et rendent crédibles cette relation à laquelle on peine à croire au début, bien que le film soit basé sur des faits réels. Le rythme est un peu lent, parfois même à la limite de l'ennui, mais il permet d'accentuer l'atmosphère lourde qui règne tout au long du film et qui donne tout son sens au moment de la scène finale qui laisse de nombreuses secondes sans voix, car on ne la voit pas venir. Un film perturbant auquel l'on pense encore plusieurs jours après l'avoir vu.

Les commentaires sont fermés.