13/06/2016

Orlando: un acte homophobe passé sous silence

13435413_1050199585055258_1325189123844226387_n.jpgPlus les heures passent et plus je suis étonné de constater que c’est à peine si les médias parlent de l’acte homophobe que constitue la tuerie d’Orlando ! Les interrogations sur l’appartenance ou non du tueur à l’Etat islamique sont décortiquées dans tous les sens. 

Mais ses motivations homophobes sont à peine abordées alors qu’à en croire son propre père, c’est le fait que deux hommes se soient embrassés devant lui et sa fille de trois ans qui aurait conduit à son acte meurtrier. Où en est l’enquête de ce côté-ci ? Silence radio.

Ce n’est pourtant pas un hasard si le meurtrier a choisi un club gay très fréquenté à 200 kilomètres de chez lui pour perpétrer ce massacre. Alors pourquoi cette invisibilité, en tout cas pour l’instant, sur cet aspect de la tragédie ?

Parce que les Etats-Unis ne sont pas avares de mouvements intégristes en tout genre qui luttent tant et plus pour que les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres n’aient pas les mêmes droits que tout le monde ?

Parce que sur les 72 (!) pays qui condamnent encore de nos jours plus ou moins durement l’homosexualité, 10 la condamnent à mort. 10 pays islamiques.

Parce que l’église catholique, et par là-même les pays qui se réclament de cette religion, peine toujours à reconnaître les personnes LGBT comme faisant partie intégrante de ses fidèles ?

Parce que pas plus tard que la semaine dernière un rabbin a tenu des propos scandaleusement homophobes ?

Parce que finalement cette tragédie renvoie à la figure de beaucoup de personnes que mourir simplement parce que son orientation sexuelle ou son identité de genre est différente est insoutenable ?

Et si c’était aussi parce que pour une partie de l’opinion publique, ce n’était finalement pas si grave de s’être attaqué à des gays ? Question certes provocatrice, mais que l’on est en droit de se poser, car les condamnations claires de ce massacre en tant qu’acte homophobe sont quasi inexistantes.

La cible choisie par le tueur crée de manière évidente un malaise. Aux dirigeants politiques et spirituels de le dissiper rapidement en condamnant très clairement et sans ambiguité cette tuerie pour ce qu'elle est: un acte homophobe qui doit rester à jamais unique dans une telle ampleur !

Commentaires

Acte homophobe. ?????
Le prochain attentat sera peut-être contre les femmes non voilées. Il parait que d'après certains "grands islamistes" les femmes non voilées ne valent pas plus qu'une pièce de deux Euro qui passe de main en main. Ainsi au prochain massacre de femmes sans voile on ne dira pas qu'il s'agit d’un acte de terrorisme musulman dirigé contre notre société considérés infidèles par cette religion de paix ?
Mais on dira : il s'agit d'un acte misogyne.
Orlando est un acte de terrorisme islamiste. Point final.
Il faut savoir appeler un chat un chat.

Écrit par : Boccard | 13/06/2016

Je ne dois pas lire les mêmes médias que vous, car son homophobie est relatée. Par exemple:
http://www.lefigaro.fr/international/2016/06/13/01003-20160613ARTFIG00281-les-homosexuels-une-cible-de-l-etat-islamique.php
Je ne me souviens pas que vous ayez publié des articles sur les assassinats d'homosexuels en Irak et Syrie. Mais sans doute allez-vous me démentir. Je l'espère en tout cas. Vous devez aussi connaître la position des frérots sur la question. L'islam n'est pas compatible avec l'homosexualité.
http://www.europe-israel.org/2014/07/homosexuels-brules-vifs-en-irak-par-des-islamistes-video-de-2011/

Écrit par : Charles | 13/06/2016

Peut-on se permettre, sans être homophobe, d'attirer l'attention des commentateurs sur le fait que la vision de deux hommes s'embrassant - selon comment - peut choquer ou mettre mal à l'aise (sans être en "appétit", écrivit Gide, tout acte excitant des êtres momentanément ou définitivement non attirés par le voyeurisme peut profondément les choquer. Ainsi ne puis-je pas ne pas comprendre la gêne d'un père regardant une petite fille de trois ans, la sienne, regardant deux hommes en train de s'embrasser (il y a des enfants extrêmement gênés par les effusions amoureuses de leurs parents sans même parler de l'acte sexuel).

Eduquer en fait "dresser" les gens de manière hystérique, comme il arrive, hélas, est ce qui conduit à la tuerie d'Orlando.

Rien à voir avec la gêne, atteinte à la pudeur, abordée en ce commentaire.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13/06/2016

Quand on lit les commentaires et qu'on écoute les paroles absurdes (voir stupides) de certaines personnes qui parlent des homos, je comprends le ressentiment de ces derniers.
Néanmoins de dire que Orlando est un acte dirigé contre les homos, c'est ce que nos médias veulent nous faire croire.
C'est réducteur, voir même stigmatisant.
Il s'agit d'un attentat islamiste dirigé contre notre société et notre mode de vie. Tous les "bienpensants" parlent d'actes homophobes, est-ce vraiment le cas ?
Que nous soyons homos, hétéros, vieux, jeunes, femmes, hommes, pauvres ou riches, nous sommes tous à risque et sujet à un attentat.
Nous sommes attaqués par ces terroristes islamistes parce que nous somme une société qui ne correspond pas aux préceptes islamiques. Ils sont enfermés dans leurs convictions religieuses et formatés par leur coran comme les nazis étaient enfermés dans leurs convictions politiques.
Ce que font actuellement les journaux, c'est utilisé les homos pour cacher la merde au chat, Ils ne veulent pas parler du fonds.
Le fonds du problèmes c'est que nous devons faire face à une idéologie islamiste qui tue tous ceux qui ne sont pas d'accord avec eux.
Question : avez vous entendu beaucoup de compassion de la part de musulmans pour les homos qui ce sont faits assassinés ou pour les victimes d'autres attentats. Tout ce que nous entendons c'est "Pas en notre nom...". Mais aucune remise en question sur leur religion de paix et de grande tolérance.

Écrit par : Boccard | 14/06/2016

Les commentaires sont fermés.