23/06/2016

Une provocation choquante!

patrimoine_corridas_presentation.jpgUne manifestation contre le viol des femmes qui défile devant ceux qui les violent. Choquant ? Evidemment ! Et bien samedi à la Gay Pride annuelle romande à Fribourg, c’est  ce qui va se passer.

En effet, les autorités fribourgeoises ont autorisé l’ultra conservatrice et homophobe Fraternité Saint-Pie X d’Ecône à manifester sur le trajet du défilé de manière pacifique par des prières au nom du droit à l’expression de son opinion et à se réunir.

Certes, rien à dire sur ce droit. Mais doit-il être mis en application à l'endroit où a lieu une manifestation qui va exactement dans le sens opposé ? Bien sûr que non ! Il était tout à fait possible d’autoriser une contre-manifestation ailleurs en Ville de Fribourg.

C’est une provocation choquante de la part des autorités fribourgeoises et qui plus est moins de deux semaines après la tuerie d’Orlando qui a fait 49 victimes. Cet événement tragique a malheureusement permis de rappeler que chaque jour dans le monde des hommes, des femmes et des personnes transgenres sont victimes d’actes homophobes et transphobes, le plus souvent justement au nom de l’intégrisme religieux, qui peuvent conduire jusqu’à la mort sous forme de violences étatiques, de crimes ou encore de suicides.

Et la meilleure dans tout cela, si on ose dire, c’est que la Préfecture attend « un comportement exemplaire des participants » à la Parade. « Aucune provocation ou manque de respect (crachats, jets de bière, etc.) n’est toléré » alors que c’est la Préfecture qui se comporte comme un matador qui excite le taureau ! Elle met le feu aux poudres et ne pourra s’en prendre qu’à elle-même s’il devait y avoir des débordements.

Incompréhensible !

Reste à espérer que  d’ici samedi la Préfecture se rendra compte que sa décision d’autoriser cette contre-manifestation à cet endroit-ci est un encouragement au désordre public et que par conséquent elle la déplacera ailleurs !
 

Commentaires

le déjà ancien numero2 de la police devrait conseiller son homologue fribourgeois .
des Curés aux Maux Doux , mais sous la soutane....

Écrit par : briand | 23/06/2016

Fribourg, Canton ultra catholique qui accepte une contre manif de bigots, voire de curés aux mœurs peut-être douteuses qui feraient bien de balayer devant leur porte avant de juger de la communauté homosexuelle! Déplorable en effet.

Écrit par : Duval | 23/06/2016

Les mêmes fachistes qui ont refusé l'égalité fiscale pour les couples hetero réclament maintenant l'exclusivité de manifester sur le domaine public ?

Écrit par : Eastwood | 25/06/2016

Les commentaires sont fermés.