12/09/2016

Le bal des hypocrites

Entendons-nous bien. Que Christophe Darbellay vienne d’avoir un enfant d’une autre femme que la sienne est en soit un non-événement. Ce n’est pas le premier ni le dernier. Et cela relève a priori de la vie privée. 

Mais a priori seulement dans le cas de l’ex-président du PDC. Quand on a volontairement mis sur la place publique sa famille « modèle », il faut s’attendre au retour de bâton lorsque cette image d’Epinal vole en éclats.

N’est-ce pas le même Christophe Darbellay qui lors de la campagne en faveur de l’initiative du PDC, initiative qui sous couvert d’égalité fiscale voulait inscrire dans la Constitution que le mariage est une relation durable et réglementée  entre un homme et une femme, a qualifié de « point de détail » cet aspect du texte ?

« Point de détail » qui, soit dit en passant, a coulé ladite initiative. Avec le recul, on peut en rire jaune et comprendre que M. Darbellay voulait peut être dire qu’il n’accordait guère d’importance à la signification du mot « mariage »…

Et que penser du vice-président du PDC suisse, le très conservateur valaisan Yannick Buttet, qui a  assuré Christophe Darbellay de son soutien en déclarant « quand même, il s’agit d’un enfant. Et on peut se réjouir qu’il y ait un enfant de plus » alors que ce même Yannick Buttet est un farouche opposant à la nouvelle loi sur l’adoption qui permet de mieux protéger les enfants élevés au sein des familles homoparentales 

Oui, M. Buttet, il s’agit là aussi d’enfants !

Que voilà un beau bal des hypocrites !

Commentaires

Ainsi va la vie.

Écrit par : Kasperle | 12/09/2016

Cher Monsieur Bonny,
vous êtres très tendre en parlant "d'hypocrites".

Il s'agit non pas d'hypocrisie mais de lâcheté la plus crade quand on sait le mal que ce monsieur (sans M majuscule) bien sous tout rapport (lâche le costume Darb et mets un JocksDarb) a fait à la communauté LGBTIQ suisse et aux Familles Arc en Ciel.
J'espère, qu'en tant que "Chrétien" et polygame (et qu'il condamne sans doute dans d'autres cultures), il viendra prochainement parler vrai et dire la vérité sur des positions du PDC qui ne sont plus tenables en 2016 !
Kakoo

Écrit par : kakoo | 12/09/2016

Moins politicien : c'est ce que cette sombre histoire nous apprend:

1) des rapports femmes hommes.

2) des rapports de certains hommes à "la fête" après le travail

3) de l'efficacité des campagnes de prévention auprès des adultes.

4) du respect de la presse pour les enfants (qu'ils disent défendre).

Merci de creuser un de ses points, votre réflexion compte.

Écrit par : Girod | 13/09/2016

Les commentaires sont fermés.