13/11/2016

Centrales nucléaires: des bombes à retardement

IMG_7416.PNGDans deux semaines, nous saurons si la Suisse sortira définitivement du nucléaire en 2029. En votant OUI à l'initiative des Verts, le peuple suisse se montrera plus courageux que le Parlement qui n'a pas osé se mettre à dos le lobby nucléaire en votant la Stratégie énergétique 2050 sans mettre une date de fin au nucléaire.

Si la Stratégie 2050 montre la bonne direction vers un approvisionnement énergétique qui devra être principalement basé sur l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables, il manque à ce plan un élément essentiel: un calendrier pour arrêter le (très) vieux parc de centrales nucléaires. Le Parlement n'a, hélas, inscrit dans la loi que l'interdiction de construire de nouvelles centrales, sans réglementer l'arrêt des centrales nucléaires existantes qui sont pourtant de potentielles bombes à retardement.

Grâce à l'initiative des Verts, le peuple Suisse, en votant OUI, pourra faire le travail que nos parlementaires n'ont pas terminé en programmant progressivement l'arrêt du nucléaire en trois étapes: 2017, 2024 et 2029. Des durées de fonctionnement maximales, 45 ans dans le texte de l'initiative, réduisent les gros risques d'arrêts longs et chers comme celui qui touche actuellement Beznau 1, la plus vieille centrale nucléaire du monde. Faut-il rappeler qu'elle est à l'arrêt depuis 19 mois, ce qui n'a vraiment rien de rassurant dans la perspective d'une remise en marche! Avec un OUI sorti des urnes, cette menace, réelle, sera définitivement écartée.

L'initiative fixe donc une date raisonnable pour stopper la vieille, dangereuse, chère et inutile production d'électricité nucléaire et donne au nouveau système prévu des objectifs clairs et contraignants pour un futur énergétique respectueux de l'environnement. 

Commentaires

"une date raisonnable" !!!
Le croyez-vous vraiment ?
Le réchauffement climatique l'est beaucoup plus, et lui il est inexorable et concerne toute la planète.
Mais lorsqu'il sera trop tard nous serons morts, alors vogue la galère !

Écrit par : Lambert | 13/11/2016

Les commentaires sont fermés.