01/01/2017

"La famille Bélier", succès garanti pour TSR 1 lundi soir

IMG_7721.PNGPlus de 7 millions de spectateurs rien qu'en France, 6 nominations aux César 2015, "La famille Bélier" est programmée lundi soir sur TSR 1 à peine deux ans après sa sortie dans les salles. Succès garanti pour l'audimat! Mais que faut-il penser du film? Critique.

Dans la famille Bélier, tout le monde est sourd sauf Paula, ado de 16 ans qui joue plus souvent qu’à son tour les interprètes indispensables pour ses parents à la tête d’une exploitation agricole. Mais ce bel équilibre familial est menacé quand Paula décide de passer un concours de chant.

Le début du film est laborieux et a tous les ingrédients de la comédie française bas de gamme. Karin Viard et François Damiens, les parents de Paula, sont à la limite de la caricature et les préoccupations d’ado de Paula franchement pas passionnantes. Et puis, l’histoire prend tout à coup corps quand Paula (étonnante Louane Emera qui crève littéralement l’écran et qui a justement été récompensée par le César du meilleur espoir féminin) s’inscrit à la chorale dirigée par un prof désabusé (excellent Eric Elmosnino) qui ne jure que par le répertoire de…Michel Sardou "qui est à la chanson ce que Mozart est à la musique classique", réplique devenue culte. A partir de là, l’histoire prend une autre dimension en privilégiant, avec bonheur, l’aspect émotionnel plutôt que comique du film.

Au final, sans être un chef d’œuvre, « la Famille Bélier » est un agréable divertissement qui donne envie à la fin de la projection de réécouter les chansons de Michel Sardou qui n’en demandait sans doute pas tant !

Les commentaires sont fermés.