30/01/2017

"La La Land" mérite-t-il tous ces éloges?

IMG_7890.PNG7 Golden Globes, 14 nominations aux Oscar 2017, un battage médiatique énorme, des critiques pour la plupart élogieuses, ça donne forcément très envie d'aller voir "La La Land". Ça donne d'autant plus envie quand on a adoré "Whiplash", le film précédent de Damien Chazelle. Avec le risque que le résultat ne soit pas à la hauteur de toutes ces attentes. 

Autant le dire tout de suite, "La La Land" est un bon film, mais ce n'est pas le chef d'œuvre annoncé. Cet hommage aux comédies musicales des années cinquante est esthétiquement une réussite: la photographie, les costumes et les décors nous font replonger dans l'âge d'or des comédies musicales avec un côté moderne puisque l'action se passe de nos jours. La musique, les chansons et les danses, pas très nombreuses, sont plutôt entraînantes et donnent par moment des fourmillements dans les pieds et les jambes.

Ryan Gosling et Emma Stone sont craquants et très investis dans leur rôle de pianiste de jazz (Ryan Gosling a appris le piano afin de jouer lui-même les morceaux) et de comédienne à la poursuite de leur rêve. Ils chantent (plutôt bien en ce qui concerne Emma Stone, on n'en dira pas autant de Ryan Gosling), dansent et s'aiment. Mais leur amour survivra-t-il à leurs ambitions artistiques? 

"La La land" est à l'image de la vie de ses deux héros: il y a des hauts et des bas. Un début sur les chapeaux de roue, la romance qui se met en place avec une bonne dose d'humour et le hasard en guise de Cupidon, puis ça patine dans le mélo avant de reprendre son envol avec une scène magnifique d'intensité entre les deux amoureux qui doivent faire face au dilemme entre vivre leur vie d'artiste ou leur vie de couple. Quant à la fin, qui tire en longueur, on pourra regretter que le conte de fées ne soit pas assumé jusqu'au bout, "La La Land" n'ayant pas pour vocation d'être un film réaliste.

Au final, "La La Land" ne manque donc pas de qualités, sans pour autant susciter le fol enthousiasme dont une très grande partie des critiques s'est fait l'écho. Il y manque indéniablement ce qui fait la marque des tout grands films: de l'émotion. (3 étoiles)

 

Les commentaires sont fermés.