01/02/2017

Coup de sang...

Don-Du-Sang-LOL_2.jpg…ou comment continuer de discriminer une partie de la population en faisant croire qu’on fait un pas dans sa direction. C’est en tout cas ce que l’on pourrait en déduire après avoir pris connaissance de la décision de Swissmedics de ne plus interdire systématiquement aux hommes homosexuels de donner leur sang à partir du 1er juillet. Il y a toutefois une condition à cela : ne pas avoir eu de relations sexuelles au cours des…douze derniers mois alors que pour les hétérosexuels, il « suffit » d’avoir été fidèles au cours des quatre derniers mois.

Pourtant, sur les 550 infections annuelles au VIH, la moitié concerne les hétérosexuels. Par conséquent, avec cette décision de Swissmedics, la discrimination se poursuit à l’égard des hommes homosexuels en passant de l’interdiction totale à une autorisation quasiment impossible à obtenir.

Et il faudrait s’en réjouir en se disant, après tout, que c’est un pas dans la bonne direction ? Est-ce que c’est de cette manière que l’égalité des droits pour toutes et tous se réalise ? Poser la question, c’est y répondre !

Comme le dit Transfusion CRS Suisse, qui se réjouit cependant de cette décision, « cette solution ne peut être que transitoire, car elle est de toute évidence inapplicable à de nombreux homosexuels. » Elle ne le serait pas plus pour de nombreux hétérosexuels, soit dit en passant. Et Transfusion CRS Suisse d’ajouter que « dans un deuxième temps, il conviendrait de se fonder sur le comportement personnel effectif et non plus sur l’orientation sexuelle. »

images.png

C’est en effet comme cela que l’on met toutes les citoyennes et tous les citoyens de ce pays sur pied d’égalité et non pas en leur faisant l’aumône. En attendant donc de passer à cette deuxième étape, il est à parier que de nombreux hommes homosexuels s’abstiendront de…donner leur sang.

Commentaires

"sur les 550 infections annuelles au VIH, la moitié concerne les hétérosexuels."
À comparer avec les nombres respectifs des homo- et des hétérosexuels. Et aucun chiffre sur les bi-?

Écrit par : Charles | 02/02/2017

"sur les 550 infections annuelles au VIH, la moitié concerne les hétérosexuels."

C'est quoi ce délire ? Vous parlez de transfusion sanguine ?

Écrit par : Graumikou | 03/02/2017

La moitié des infections (53% très exactement) concerne les hétérosexuels. Il n'y a, heureusement, plus de transmission du VIH par transfusion sanguine depuis fort longtemps. Les voies de transmission sont principalement les relations sexuelles et dans une moindre mesure l'injection de drogues. Pour en savoir plus: http://www.aids.ch/fr/questions/test-vih/chiffres.php

Écrit par : Didier Bonny | 03/02/2017

Les commentaires sont fermés.